1 min de lecture Coronavirus France

Covid-19 : Olivier Véran réagit au "quitte à en mourir" de Nicolas Bedos

Le ministre de la Santé a critiqué le post publié par Nicolas Bedos sur les réseaux sociaux, où l'acteur déclare ne plus vouloir porter le masque, "quitte à en mourir".

Le ministre de la Santé Olivier Véran en conférence de presse à Paris le 17 septembre 2020
Le ministre de la Santé Olivier Véran en conférence de presse à Paris le 17 septembre 2020 Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

L'appel à la désobéissance de Nicolas Bedos concernant les règles sanitaires, en pleine épidémie de la Covid-19, n'a pas manqué de susciter le débat et engendrer des réactions. Quelques heures seulement après la diffusion de son post sur Instagram, le ministre de la Santé, Olivier Véran, en a appelé à la responsabilité de chacun, alors que l'acteur a déclaré ne plus vouloir porter le masque, "quitte à en mourir".

"Dire 'quitte à en mourir' est une phrase à l’emporte-pièce qu’on peut lancer sur un blog, sur un compte Instagram, pour faire un effet de tribune, ou c’est peut-être un exutoire personnel", a réagi le ministre. "Je pense que dans cette période, il faut être extrêmement attentif, surtout quand on a beaucoup d’écoute autour de soi, à notre façon de nous exprimer, aux messages que nous véhiculons" a ajouté Olivier Véran.

Dans son post, publié également sur Twitter, Nicolas Bedos estimait que "nos aînés ont besoin de notre tendresse davantage que nos précautions". Une déclaration à laquelle le ministre de la Santé s'est aussi opposé  : "Une société qui déciderait de faire l’impasse sur ses vieux, ses fragiles, ses précaires, sur des morts évitables, ce n’est pas une société dans laquelle j’ai été élevé et dans laquelle j’ai envie d’éduquer mes enfants".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Olivier Véran
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants