2 min de lecture Santé

Covid-19 : "Arrêtez tout", l'appel à la désobéissance de Nicolas Bedos divise

"Arrêtez tout. Les masques. Les confinements." L'acteur et réalisateur a lancé un appel à mener une vie libre mais risquée face à la pandémie.

Nicolas Bedos au Festival de Cannes, le 21 mai 2019
Nicolas Bedos au Festival de Cannes, le 21 mai 2019 Crédit : Valery Hache / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

"Bas les masques. Stop aux stops. Aimons, à tort et à travers." Qu'on se le dise, Nicolas Bedos n'a visiblement pas apprécié le nouveau tour de vis gouvernemental annoncé le 23 septembre par Olivier Véran. Peu importe la recrudescence des cas et les craintes des services hospitaliers, l'acteur et réalisateur ne veut plus entendre parler de masques et de restrictions des libertés. 

Dans un texte publié sur Instagram, Nicolas Bedos se rebelle et écrit : "Bon, allez, soyons francs : arrêtez tout, TOUT, commence-t-il. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n'était pas le cas de mon père [décédé le 28 mai 2020], meurtri à mort d'être privé de notre amour). Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, Contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir (nos aînés ont besoin de notre tendresse davantage que de nos précautions).

Et Nicolas Bedos de continuer : "On arrête d'arrêter. On vit. On aime. On a de la fièvre. On avance. On se retire de la zone grise. Ce n'est pas la couleur de nos cœurs. En ce monde de pisse-froid, de tweets mélodramatiques et de donneurs de leçons, ce texte sera couvert d'affronts, mais peu m'importe : mes aînés vous le diront : vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons. 

Voir cette publication sur Instagram

Bas les masques 😷. Stop aux stops. Aimons, à tort et à travers.

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) le

Double tranchant

Son message a reçu nombre de critiques et de soutiens de la part des internautes. L'actrice Elsa Zylberstein applaudissait des deux mains en commentant "Mais ouiiii !" quand d'autres pointaient du doigt "l'égoïsme" ou "l'irresponsabilité" de cet appel.

À lire aussi
Line Renaud, le 29 janvier 2020 people
Line Renaud se confie sur son AVC, son incroyable sauvetage et son "petit mensonge"

Le ministre de la Santé a annoncé une nouvelle myriade d'interdictions et limitations pour stopper la survenue d'une "seconde vague". Parmi elles : zones d'alerte renforcée, jauge des rassemblements ramenée à 1.000 personnes, interdiction des grands événements déclarés comme les fêtes locales ou étudiantes, interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public, fermeture partielle des bars, horaires décidés par le préfet, fermeture de toutes les salles pour les activités festives et associatives... 

Des règles qui ont particulièrement irrité les professionnels de la restauration ou les élus des villes et régions concernées qui ont critiqué l'unilatéralisme des décisions gouvernementales. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé People Instagram
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants