1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Baisse du pouvoir d'achat : plus d’un quart des Français cumule au moins deux emplois
1 min de lecture

Baisse du pouvoir d'achat : plus d’un quart des Français cumule au moins deux emplois

Un Français sur quatre est un "slasheur", cela signifie qu'il cumule au moins deux emplois. Une tendance qui ne cesse d'augmenter au fil des années : ils n’étaient que 16% il y a six ans.

Le quartier d'affaires de La Défense.
Le quartier d'affaires de La Défense.
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Jeanne Le Borgne

Le développement du télétravail et la baisse du temps dans les transports en commun, ainsi que de la pression managériale auraient favorisé le cumul des emplois, selon une enquête réalisée pour le salon SME, un événement dédié aux dirigeants et créateurs de petites entreprises. 26 % des Français cumuleraient ainsi deux jobs, contre 16 % en 2016.

La motivation serait avant tout économique, dans un contexte d'inflation et de baisse du pouvoir d'achat. 67% des sondés affirment ainsi cumuler deux emplois pour "gagner plus". Il s'agit toutefois généralement d'un petit complément de revenus puisque 46% des "slasheurs" (comprendre personnes qui cumulent deux emplois) gagnent moins de 300 euros par mois grâce à cette activité. Une minorité des bi-actifs, 3% d'entre eux, affiche néanmoins un revenu supplémentaire de plus de 3.000 euros. 

Les autres principales raisons à ce cumul sont l'exploitation d'une passion (29%) - par exemple, une personne peut à la fois être chargée de communication et professeure de yoga - la préparation d'une reconversion professionnelle (11 %) et la création d'entreprise (7%).

Cette pratique du cumul est néanmoins très encadrée. Il est ainsi interdit de travailler plus de 10 heures par jour et plus de 48 heures par semaine, tous jobs confondus.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire