2 min de lecture Économie

Sécurité sociale : pourquoi le déficit se creuse à nouveau en 2019

Le déficit de la sécurité sociale devrait se creuser à nouveau en 2019 en partie à cause des mesures "gilets jaunes".

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Sécurité sociale : pourquoi le déficit se creuse à nouveau en 2019 Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Cassandre Jeannin

Le déficit de la sécurité sociale devrait se creuser à nouveau en 2019. C’est ce que semble penser la Commission des comptes. Alors que l’amélioration était continue depuis plusieurs années, alors que l’équilibre des comptes de la Sécu était en vue, les perspectives se dégradent à nouveau pour 2019. Un double mouvement serait en cause : moins de rentrées de cotisations sociales et plus de dépenses à cause des mesures "gilets jaunes".

En réalité, ce ne sont pas tant les mesures elles-mêmes que le fait qu’elles ne sont pas financées par des économies. En 2019, ce sont principalement les moindres rentrées d’argent qui joueront, à cause de la prime défiscalisée et des heures supplémentaires défiscalisées et exonérées de charges sociales. S'ajoute à cela l’annulation de la hausse de la CSG pour les retraites entre 1.200 et 2.000 euros par mois. 

Également, la moins bonne conjoncture devrait se traduire par moins d’emplois, donc moins d’argent pour la Sécu puisque les charges sociales progresseront moins qu’attendu. Et en 2020, il y aura plus de dépenses avec la réindexation des petites retraites sur la hausse des prix. Par conséquent, l’objectif de retour à l’équilibre semble hors d’atteinte. On apprend au même moment que l'équilibre du système a lui été repoussé à 2024.

Qu'en est-il des comptes de l'État ?

À lire aussi
Transaction record dans le secteur pharmaceutique économie
Le fabriquant du Botox racheté pour 63 milliards de dollars, un record

Là encore, le gouvernement a abandonné de façon tout à fait explicite son objectif d’équilibre budgétaire. Au début du quinquennat, il était prévu pour 2022. Désormais, on prévoit 1,2% du PIB de déficit pour cette année là, et il n’est plus question d’équilibre pour ce quinquennat.

Pour l’État comme pour la Sécu, les comptes vont se dégrader en 2019, par rapport à 2018. Tout cela devrait nous situer dans le bas du tableau de la zone euro, avec l’un des résultats les plus mauvais, aux côtés de l’Italie.

Ces mauvais résultats sont-ils graves ?

À court terme, non. Les taux d’intérêt sont tellement bas que la dette ne coûte rien. Au cours d’hier, un milliard d’euros empruntés coûte 8 millions d’euros d’intérêt par an seulement, soit 0,08%. Au rythme où vont les choses, la France empruntera bientôt à taux zéro, voire à taux négatif, c’est-à-dire que le budget du pays gagnera de l’argent lorsqu’il contractera de la dette. 

Comme il n’y a plus aucune pression financière pour contenir l’endettement, il y a fort à parier que la France ne fasse plus aucun effort pour réduire ses déficits jusqu’au moment où les taux remonteront. Et là, on pourrait être plus embêtés.

L'impact des maladies mentales sur l'économie

À propos de sécurité sociale, c’est aujourd’hui la grande soirée du don pour financer notamment la recherche et la prévention en matière de maladie psychologiques et mentales. Ces maladies touchent 12 millions de Français et, au delà de la souffrance pour les malades et leurs proches, elles ont un impact considérable sur l’économie du pays. Elles représentent, selon l’association Psychodon, le premier poste de dépenses sociales avec plus de 100 milliards d’euros. Une raison de plus pour aider a combattre ce fléau.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Sécurité sociale Déficit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797826385
Sécurité sociale : pourquoi le déficit se creuse à nouveau en 2019
Sécurité sociale : pourquoi le déficit se creuse à nouveau en 2019
Le déficit de la sécurité sociale devrait se creuser à nouveau en 2019 en partie à cause des mesures "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/conso/securite-sociale-pourquoi-le-deficit-se-creuse-a-nouveau-en-2019-7797826385
2019-06-12 11:40:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zNe3g0Df-7xMuAhIMxTfKA/330v220-2/online/image/2018/0911/7794741515_000-par8065422.jpg