3 min de lecture Soldes

Les infos de 6h - Soldes d'été : "Pas de bonnes affaires cette année", dit une commerçante

Les soldes d'été 2020 débutent ce mercredi 15 juillet dans un contexte particulier. Entre les départs en vacances, des clients réticents et des normes sanitaires strictes, les commerçants ne comptent pas sur cette période pour remonter la pente.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 6h du 15 juillet 2020 Crédit Image : FREDERICK FLORIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio édité par Sarah Belien

Top départ des soldes, qui sont forcément atypiques cette année. Décalés dans le temps, ils étaient prévus le 24 juin mais le confinement est passé par là, les commerçants n'ont pas pu travailler pendant des semaines. Ils espèrent maintenant se rattraper un peu, mais ce sera de toute façon un mauvais cru.
 
Perdue dans ses étiquettes rouges et blanches, Cassandra, gérante d'un magasin dans le XVIIIe arrondissement de Paris, essuie une gouttelette de son front. "On n'a jamais eu autant de stock. 50% de plus à étiqueter que l'année dernière." Sa boutique a perdu la moitié de sa clientèle avec la crise. Son chiffre d'affaires a fondu d'autant et la vendeuse ne compte pas sur ces soldes pour remonter la pente.


"Ça va être tendu. Tout le monde part en vacances donc c'est catastrophique," déplore-t-elle. Elle est contrainte de s'adapter. "On ne peut pas tout solder cette année, il faut quand même qu'on vende à prix fort. On a plein de pulls qui du coup vont être reconduits sur la collection automne/hiver. Pareil pour les vestes ou les tee-shirts qui ne seront pas soldés du tout. D'habitude c'est entre -30% à -50%. Pas de bonnes affaires cette année," énumère Cassandre.

Les clients réticents face aux règles sanitaires

Pour autant que les clients arrivent jusqu'aux articles. Pour Emilie, vendeuse dans une autre boutique du quartier, certaines personnes "en ont marre." La commerçante est fatiguée par les contraintes sanitaires imposées à ses clients.

"Ils en ont marre de porter un masque, qu'on leur dise de nettoyer la cabine après qu'elles soient passées. Il y en a qui ont encore très peur et qui ne veulent pas du tout essayer du coup pas cet esprit et ambiance de soldes," explique-t-elle. Ce qui lui fait redouter un bilan encore plus noir dans 4 semaines.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Achat sur internet (image d'illustration) soldes
Soldes d'été 2020 : quels sont vos droits si une commande ne vous est pas livrée ?

Masques - Ce 14 juillet, à l'occasion d'une interview, Emmanuel Macron a dit sa volonté que le masque soit "obligatoire dans tous les lieux publics clos" à partir du 1er août prochain. "Je recommande à tous nos concitoyens de porter le masque au maximum quand ils sont dehors et a fortiori quand ils sont dans un lieu clos, a détaillé le chef de l'État. Nous allons nous mettre en situation de pouvoir, par exemple à partir du 1er août, le rendre totalement obligatoire."

Gironde - Le pédophile interpellé la semaine dernière en Gironde collabore avec la police. C'est ce qu'a fait savoir son avocat. Cette homme de 40 ans faisait partie des 10 pédophiles les plus recherchés au monde. Cet homme était administrateur de site sur le Darknet et permettait à des milliers d'internautes dans le monde d'accéder à du contenu pédopornographiques.

Disneyland Paris - Le parc rouvre ses portes ce mercredi 15 juillet après plus de trois mois de fermeture. Désormais il faut réserver ses billets à l'avance et en ligne. Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Soldes Achat Commerce
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants