1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : pourquoi Macron veut imposer le masque le 1er août et pas avant

Le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré ce mardi 14 juillet qu'"il faut du temps pour s'approprier une nouvelle doctrine". Selon lui, rendre le masque obligatoire "dans un certain délai permet cette période d'appropriation".

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : pourquoi Macron veut imposer le masque le 1er août et pas avant Crédit Image : LOIC VENANCE / POOL / AFP | Crédit Média : Raphaël VANTARD | Durée : | Date : La page de l'émission
Raphaël Vantard édité par Sarah Ugolini

C'est ce que beaucoup retiendront de cette interview présidentielle du 14 juillet, le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos dès le 1er août prochain. C'est ce qu'a annoncé le président de la République ce mardi 14 juillet pour éviter un rebond des contaminations. 

Aussitôt des voix se sont élevées : pourquoi attendre 15 jours jusqu'au 1er août et ne pas l'imposer tout de suite ? En déplacement à l'hôpital Henri Mondor de Créteil, Olivier Véran vient de répondre. "Dès lors que nous disons aux Français que le port du masque est nécessaire, qu'il est indispensable en milieu fermé, en milieu clos, et bien les Français vont être extrêmement nombreux à l'appliquer", assure le ministre de la Santé.

Selon lui, "il faut du temps pour s'approprier une nouvelle doctrine et donc le rendre obligatoire dans un certain délai permet cette période d'appropriation". Il ajoute qu'il y a "tout le travail de logistique" qui entre en considération. "D'où viennent les masques ? Comment s'assurer que les Français en disposent ? Nous devons pouvoir répondre à ces questions et donc cela nécessite quelques jours",  reconnaît le ministre.

Olivier Véran assure qu'avant-même la mise en place de la mesure, le gouvernement fait "confiance en la responsabilisation des Français, qui sont extrêmement nombreux et majoritaires à souhaiter combattre activement la diffusion du virus par leurs propres comportements".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Santé Olivier Véran
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants