2 min de lecture Commerce

Suppression d'emploi à La Halle : environ 600 personnes manifestent à Châteauroux

Environ 600 personnes ont manifesté samedi 20 juin à Châteauroux dans l'Indre contre la menace de licenciement de près de 500 employés de l'enseigne de vêtements La Halle, a rapporté la préfecture du département.

Un magasin La Halle aux Chaussures (illustration)
Un magasin La Halle aux Chaussures (illustration) Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Environ 600 personnes ont manifesté samedi 20 juin à Châteauroux dans l'Indre contre la menace de licenciement de près de 500 personnes dans deux plateformes logistiques appartenant à l'enseigne de vêtements La Halle, a-t-on appris auprès de la préfecture de l'Indre.

"La Halle, mort des 2 dépôts logistiques" ou "La Halle nous sommes là", pouvait-on lire sur les banderoles déployées dans le cortège. Plusieurs élus étaient présents dans la manifestation pour la sauvegarde des emplois, selon la préfecture. L'enseigne est durement touchée par la crise du coronavirus, au même titre que Naf Naf et André.

"Il y avait beaucoup de monde, un millier de personnes, pour nous ça a été un succès", a déclaré à Karim Cheboub, délégué syndical central CGT-La Halle, qui était présent à la manifestation. "On s'accroche à l'espoir de reprise des dépôts logistiques", a-t-il ajouté, citant une offre du groupe Beaumanoir pour le site de Montierchaume (vêtements), près de Châteauroux.

Samedi dernier, plusieurs centaines de personnes avaient déjà battu le pavé avec le même mot d'ordre à Issoudun (Indre).

"Un drame économique et social pour notre territoire"

À lire aussi
Le ministre de la Santé Olivier Véran le 27 août 2020 à Matignon Coronavirus France
Les infos de 6h - Covid-19 : quelles restrictions pour les zones en alerte "rouge écarlate" ?

Dans une lettre envoyée au Premier ministre et rendue publique, André Laignel, maire d'Issoudun (PS), estime que la fermeture de ces sites serait "un drame économique et social pour notre territoire". "Son ampleur lui donne un caractère inacceptable", a-t-il encore écrit au chef du gouvernement.

Par ailleurs, "parallèlement à la manifestation à Châteauroux, entre 350 et 400 magasins La Halle étaient en grève aujourd'hui dans toute la France", a indiqué le délégué syndical Karim Cheboub. "Le Covid-19 a le dos large et la direction de La Halle ne se prive pas, mais les salariés ne sont pas dupes et exigent des informations claires sur la situation et leur avenir", peut-on lire sur un tract de Force ouvrière (FO) diffusé sur Facebook.

La Halle en redressement judiciaire

La Halle, fragilisée par deux mois de fermeture de ses magasins pendant le confinement après avoir déjà subi les "gilets jaunes" et les grèves de décembre, avait été placée en procédure de sauvegarde le 21 avril.

Son propriétaire, le groupe Vivarte, a fini par demander son redressement judiciaire fin mai, ce qui est fait depuis le 2 juin. Alors qu'aucune offre n'avait été enregistrée sur les entrepôts logistiques situés dans l'Indre lors du "premier round", deux propositions ont été faites, qui comprendraient la reprise d'une cinquantaine de collaborateurs", a indiqué Vivarte dans son communiqué.

Par ailleurs, le groupe Vivarte a reçu 25 offres de reprise partielle pour son enseigne de chaussures et de vêtements La Halle, ce qui permettrait de sauver théoriquement jusqu'à 607 magasins sur 830.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commerce Emploi Crise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants