2 min de lecture Économie

Les actualités de 18h - General Electric : Bruno Le Maire hué sur le site de Belfort

En visite ce 3 juin sur le site de Belfort, le ministre de l'Économie s'est entretenu avec des représentants de la direction de General Electric et des représentants syndicaux, opposés au plan social annoncé par l'entreprise américaine.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 18h - General Electric : Bruno Lemaire hué sur le site de Belfort Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt édité par Joanna Wadel

Actuellement en visite ce lundi 3 juin sur le site français de General Electric, le Ministre de l'Économie a été copieusement hué et sifflé à son arrivée vers 15h30. Les salariés ne digèrent pas l'annonce faite la semaine dernière par le repreneur d'ALSTOM Energie. 

Car à défaut de créer un millier de postes en France, comme ce dernier l'avait annoncé, il compte désormais en supprimer plus de mille. Les syndicats espèrent maintenant un coup de pouce de l'Etat pour sauver l'usine. 

Entre 700 à 900 personnes étaient présentes dans l'usine cet après-midi : quelques élus, des habitants de Belfort et des militants "gilets jaunes". L'intersyndicale avait prévu une assemblée générale publique, au cours de laquelle la longévité d'ALSTOM Energie a été évoquée, l'entreprise fêtant cette année ses 140 ans. Un "savoir-faire" et des "compétences" sur le point d'être "détruits" par General Electric, selon les syndicats. 

Le ministre de l'Économie s'est ensuite enfermé dès son arrivée houleuse dans une grande salle de réunion avec trois représentants de la direction de General Electric : "Pour chaque euro d'argent privé qui sera mis dans l'activité aéronautique, je suis prêt à mettre un euro d'argent public, pour ouvrir de vraies perspectives de transformation industrielle", a-t-il déclaré. 

À lire aussi
Le magasin Les Galeries Lafayette à Paris économie
Grève : les commerçants tirent déjà la sonnette d'alarme

Un bref entretien d'à peine plus d'un quart d'heure, suivi d'une entrevue avec les représentants syndicaux, toujours en cours à 18h00. Le ministre demande donc à General Electric de revoir sa copie.

À écouter également dans ce journal

Roland Garros. Les Français sont les champions du revers : Monfils a été transparent, Benoit Paire a craqué. Comme chaque année en somme, il n'y a plus de tricolore en lice en deuxième semaine.

Démission de Laurent Wauquiez. Une semaine après la débâcle des Européennes, qui a poussé l'ex-chef du parti à la démission ce dimanche 2 juin, Les Républicains cherchent leur nouveau président. Dans l'immédiat, l'intérim est assuré par l'ancien ministre, Jean Leonetti. 

Création de la plateforme "Oups". Le gouvernement met en place un site d'information administrative censé faciliter les démarches, prévenir les erreurs et éventuellement les corriger.

Procès Balkany. À la quatrième semaine d'audience, Alexandre, fils du couple jugé pour corruption et blanchiment de fraude fiscale, est appelé à la barre ce lundi 3 juin.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Bruno Le Maire General Electric
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants