1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Tiques : les conseils de Michel Cymes pour éviter la maladie de Lyme
2 min de lecture

Tiques : les conseils de Michel Cymes pour éviter la maladie de Lyme

Lors de randonnée, on peut être piqué par une tique. Pour l'éviter, il est recommandé de se couvrir et de s'inspecter minutieusement après la balade.

Une tique Hyalomma marginatum, appelée à pattes rayées.
Une tique Hyalomma marginatum, appelée à pattes rayées.
Crédit : Adam Cuerden / Wikimedia Commons
Tiques : les conseils de Michel Cymes pour éviter la maladie de Lyme
34:15
Michel Cymes

Les tiques ont les moyens de transformer notre été en calvaire avec son lot de fièvres, de courbatures et maux de tête. Il faut s'attendre à de tels symptômes lorsqu'on attrape la maladie de Lyme, qui guette les amateurs de randonnées.

On croise des tiques dans les forêts, les parcs ou les champs dont elle apprécie les herbes hautes. Elle est d'autant plus sournoise qu'elle pique sans que l'on s'en rende compte. Dans la plupart des cas, la piqûre se traduit par un érythème, une rougeur à la surface de la peau comme une cocarde : au centre une rougeur de la taille d'une pièce et des cercles rouges autour. 

Quand on voit ça, on se dit que ce n'est pas grave, une simple piqûre d'insecte. Mais cette érythème peut mettre entre 10 jours et plusieurs mois avant d'apparaître. Lorsque vous finissez par aller chez le médecin, vous ne pensez plus à votre balade et le diagnostic devient difficile à établir. 

Une tique peut provoquer une méningite

D'autant qu'il existe un antibiotique efficace. Mais si on tarde à le prendre, la bactérie se dissémine sans que l'on s'en aperçoive. Si vous avez des douleurs musculaires, des articulations gonflées, un épuisement sans raison apparente, vous faites peut-être partie des malades chroniques de Lyme. 

À lire aussi

Dans le pire des cas, cela peut déboucher sur une méningite, des troubles de la vision ou des problèmes cardiaques. Il ne faut donc pas prendre à la légère l'apparition d'une plaque rouge plutôt ronde. 

En cas de piqûre, évitez l'alcool

Pour ne pas tenter la tique, il faut se couvrir la peau avec des vêtements longs pour protéger les bras et les jambes. Après une balade ou une randonnée, il faut prendre l'habitude d'inspecter son corps, s'il y a une petite boule noire, c'est une tique. Certains répulsifs sont efficaces contre les bestioles et le soleil en même temps. 

Le mauvais réflexe quand on s'est fait piquer, c'est l'alcool ou l'éther dessus avec un risque de surinfection liée à la Borélia. Pour retirer la bête, il faut utiliser un tire-tique qu'on trouve en pharmacie et tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/