1 min de lecture Hôpitaux

Comment gérer l'hospitalisation d'un enfant ? Les conseils de Michel Cymes

Une hospitalisation prend une dimension toute particulière pour un enfant où la présence des proches est d'une importance capitale.

Michel Cymes Ça Va Beaucoup Mieux, l'Hebdo Michel Cymes iTunes RSS
>
Comment gérer l'hospitalisation d'un enfant ? Crédit Image : Eitan ABRAMOVICH / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Quentin Marchal

C’est un sujet difficile et lourd qui concerne deux millions de personnes chaque année. De nombreux enfants malades ont besoin de passer un séjour à l’hôpital pour des raisons diverses qui regroupent toutes les pathologies, de la gastro-entérite au cancer en passant par les brûlures. 

Si une hospitalisation est toujours angoissante, elle prend une dimension toute particulière pour un enfant, qui va être coupé de sa vie familiale, sociale et scolaire, pendant ce temps-là. 

L’Association Sparadrap a recueilli le témoignage des enfants, via un appel à contribution. L'ensemble des enfants, et pas seulement ceux hospitalisés, pouvaient y participer en dessinant une scène d’hospitalisation. Ce qui ressort des centaines de dessins reçus, c’est l’importance d’avoir ses proches près de soi, pendant un soin ou une hospitalisation.

Chez les enfants hospitalisés, le fait d’être inquiet ou rassuré joue beaucoup sur la suite des événements. Un enfant qui n’est pas sûr d’avoir auprès de lui un parent au moment de l’anesthésie ou du réveil, c’est un enfant inquiet

À lire aussi
Avec la crise sanitaire, les réserves de sang sont au plus bas don
Dons du sang : une situation "extrêmement inquiétante", alerte le président de l'EFS sur RTL

Or, cette angoisse peut engendrer un sentiment d’abandon, générer un traumatisme et il semblerait que cela aggrave la douleur ressentie. Alors qu'avec la présence des parents, le réveil se passe mieux et l’enfant a moins besoin de médicaments contre la douleur. 

Aider les enfants à avoir moins peur

Avoir moins peur et moins mal passe aussi par la bonne information du patient. Si l’on explique bien au patient, qu'il soit enfant ou adulte, ce qu’il a et comment on va le prendre en charge, les soins se passent mieux

Si vous êtes parents, il vous est possible de retrouver sur le site de l’association Sparadrap des fiches qui expliquent en image aux enfants l’hôpital, ce qu’il faut mettre dans la valise, les soins, les piqûres, le plâtre et le personnel qui sera là.

Si cette association s’est donnée pour mission d’aider les enfants à avoir moins peur et moins mal, il en existe bien d’autres comme les Blouses Roses et le Rire. N’hésitez pas à vous informer auprès de votre hôpital pour savoir ce qui est prévu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Enfants Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants