1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Quel lait peut-on donner à un nouveau-né ?
2 min de lecture

Quel lait peut-on donner à un nouveau-né ?

ÉCLAIRAGE - Malgré toutes les informations à disposition des jeunes parents concernant l'alimentation de leur nouveau-né, ils continuent à faire pas mal d'erreurs. Le médecin Michel Cymes nous éclaire sur les laits à privilégier et ceux à éviter.

Une femme allaite son enfant (image d'illustration)
Une femme allaite son enfant (image d'illustration)
Crédit : JOHAN ORDONEZ / AFP
Quel lait peut-on donner à un nouveau-né ?
02:54
Quel lait peut-on donner à un nouveau-né ?
02:55
Michel Cymes & Leia Hoarau

Plusieurs rapports publiés notamment par l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, pointent l'une des erreurs les plus grossières faites par les jeunes parents. Elle concerne le lait animal. Certains parents en donnent à leur enfant, avant l'âge d'un an. C'est une attitude dont ils doivent se débarrasser.

Les seuls laits acceptables dans la première année d'une vie sont le lait maternel et le lait infantile spécifique. Le lait animal contient en effet trop de protéines : ceux qui en prennent s'exposent plus que les autres aux dioxines, qui sont des polluants pour l'organisme.

Qu'en est-il alors des autres laits : soja, amande, coco, noisette, châtaigne... qui pullulent dans les supermarchés ? En réalité, tous ces produits n'ont de lait que le nom : ce sont de simples jus, de l'eau parfumée. Ils ne sont pas adaptés aux besoins des tous-petits car ils ne leur apportent pas les nutriments dont ils ont besoin. 

À oublier donc car, pour les parents qui en ont donné à leurs enfants, ça s'est parfois mal terminé : malnutrition, infection, détresse respiratoire... Plusieurs cas graves ont été signalés, un décès a même été constaté en Belgique.

Quelles sont les autres erreurs des parents ?

À lire aussi

À l'âge de 4 mois, lorsque l'on diversifie la nourriture en y introduisant les fruits et les légumes, cela passe souvent par les petits pots. Le problème, c'est que les parents ont tendance à n'acheter qu'un seul genre de produit. Or, la diversification doit être complète : il ne faut pas faire manger à l'enfant toujours le même poisson, la même viande, venant toujours des mêmes lieux d'exploitation.

Peut-on acheter ses produits sur internet ? Je le déconseille car vous risquez d'y trouver des produits venant de contrées où la législation n'est pas la même que la nôtre. Les parents devraient donc débrancher leur ordinateur, et faire confiance au système de distribution et aux grandes marques européens. 

Mieux vaut également éviter les contenants en plastique. On y trouve des perturbateurs endocriniens ou des substituts qui n'augurent rien de bon. L'idéal est d'utiliser des pots, des assiettes ou des récipients en verre. Et quand on réchauffe la tambouille, il faut le faire avec tact, au bain-marie, avec douceur. La douceur, c'est tout ce dont les bébé ont besoin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/