1 min de lecture Vidéo

Pilule et baisse de la libido sont-elles liées ?

Il se dit qu'une femme qui prend la pilule voit sa libido diminuer. Alors vrai ou faux ? Le médecin Michel Cymes répond à cette question, avec grande prudence.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Pilule et baisse de la libido sont-elles liées ? Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Leia Hoarau

Plutôt info qu'intox. Je réponds avec prudence parce qu'en matière de libido, il y a un milliard de paramètres susceptibles d'influencer les choses. Le contexte, le statut amoureux, le fait de prendre des antidépresseurs ou des antihypertenseurs ne sont pas étrangers aux variations du désir sexuel des femmes. Il est donc difficile d'évaluer l'ampleur de l'impact de la pilule sur l'envie batifoler, que cet impact soit direct ou indirect.

Une étude suédoise a été réalisée sur plus de 2.000 femmes entre 20 et 30 ans. Toutes prenaient une contraception hormonale, et 27% d'entre elles certifient que le traitement hormonal a coïncidé avec une baisse de leur désir. Les chercheurs ont tenté de voir si d'autres paramètres n'étaient pas impliqués dans le phénomène, mais ils n'ont rien trouvé. Que ce soit l'âge des femmes, leur corpulence, leur niveau d'éducation, le fait d'avoir des enfants ou non... Tous ces critères ne changeaient rien à l'affaire. Chaque femme a donc sa façon de réagir.

La règle des trois tiers

D'autres travaux, réalisés il y a une dizaine d'années par des chercheurs de l'université d'Oxford, ont abouti à une autre conclusion : la règle des trois tiers. Si vous prenez un groupe de femmes qui prend la pilule, ou tout autre contraceptif hormonal, un tiers d'entre elles constate une baisse de leur libido, un autre tiers trouve au contraire que le contraceptif a eu un effet positif sur leur désir, et un tiers pour lesquelles on n'observe aucun changement. 

Mais que faire en cas de baisse de la libido ?

Peut-être ces femmes devraient-elles songer à changer de contraceptif et opter pour un contraceptif non hormonal. Je pense notamment au préservatif, ou au stérilet. Toujours selon la même étude suédoise, seulement 12% des femmes ayant opté pour le stérilet se plaignent d'une diminution de leur libido.

À lire aussi
Daisy May défile sur les plus grands podiums malgré l'amputation de ses jambes mannequinat
VIDÉO - Daisy-May : qui est cette mannequin de 9 ans aux jambes amputées ?

Sinon, il y a bien une autre solution... Le fait d'avoir un partenaire régulier agit aussi sur la libido : elle diminue. Ce n'est pas moi qui le dit, mais les chercheurs suédois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Santé Contraception
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants