2 min de lecture Armée

Mulhouse : six malades du coronavirus évacués par avion militaire, une "première"

Six malades du coronavirus vont être transférés, ce mercredi 18 mars, par avion militaire de l'hôpital de Mulhouse jusqu'à l'hôpital militaire Sainte-Anne, à Toulon.

Un patient atteint du Covid-19, est évacué par une équipe médicale (illustration)
Un patient atteint du Covid-19, est évacué par une équipe médicale (illustration) Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

C'est inédit en France. L'armée vient au secours de Mulhouse pour une première évacuation sanitaire depuis le début de l'épidémie de coronavirus dans l'Hexagone. Six patients de l'hôpital de la métropole du Haut-Rhin contaminés par le coronavirus seront évacués ce mercredi 18 mars par avion militaire. Il s'agit d'une première alors que les unités de réanimation sont déjà "saturées".


Ces malades rejoindront Toulon (Var) à bord d'un quadrimoteur du Service de santé des armées (SSA) équipé de "six cellules de réanimation", a assuré le Dr Marc Noizet, chef du service des urgences de l'hôpital haut-rhinois, soumis à très rude épreuve depuis le début de la crise du coronavirus. Un "dispositif d'exception" selon le médecin.

"Je pense que c'est la première en France, je ne connais pas de situation sanitaire qui ait nécessité qu'on déplace (autant de) malades de réanimation d'un bout à l'autre de la région et de la France", a souligné le Dr Noizet, dont neuf patients ont d'ores et déjà été évacués mardi par des hélicoptères civils vers des hôpitaux voisins moins engorgés.

L'avion militaire qui déplacé les patients des services de réanimation de Mulhouse.
L'avion militaire qui déplacé les patients des services de réanimation de Mulhouse. Crédit : Dimitri Rahmelow / RTL

Un "hôpital de campagne" installé en Alsace

La décision de faire intervenir un avion militaire a été "prise (lundi) soir" par le gouvernement, a-t-il précisé, alors que le ministère des Armées avait évoqué le déploiement du module de réanimation "Morphée" permettant de transporter "entre six et douze patients". Sur France 2 ce mardi 17 mars au soir, le Premier ministre Édouard Philippe a expliqué que "l'armée est sollicitée pour pouvoir transporter des malades depuis les zones où le système de santé est très contraint, vers des zones où il a plus de capacités à accueillir. "C'est évidemment une aide précieuse", a-t-il assuré.

À lire aussi
Un rafale survolant la ville de Biscarosse (Landes), le 9 juin 2018 (illustration). avions
Les infos de 6h - Détonation à Paris : quel est le rôle de la permanence opérationnelle de l'air ?

Un appui de l'armée qui précède le déploiement prochain en Alsace, annoncé lundi soir par Emmanuel Macron, d'un hôpital militaire de campagne qui, selon le ministère des Armées, disposera de 30 lits de réanimation. Cet "hôpital de campagne, comme on dit, sera installé en Alsace, à Mulhouse", a précisé Édouard Philippe, sans donner la date de son installation.

Situation de crise sanitaire aiguë

Ces mesures visent à affronter une situation de crise sanitaire aiguë dans le Haut-Rhin. Il s'agit d'un foyer majeur de la maladie depuis un grand rassemblement évangélique fin février à Mulhouse. Le département avait enregistré 30 décès lundi. Près de 700 personnes y ont été contaminées par le coronavirus, selon le dernier bilan communiqué mardi 17 mars au soir par l'Agence régionale de santé (ARS).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Haut-Rhin Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants