1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : les militaires n'ont pas été déployés pour le confinement de Paris
1 min de lecture

Coronavirus : les militaires n'ont pas été déployés pour le confinement de Paris

Des images de véhicules militaires sorties de leur contexte ont circulé sur les réseaux sociaux lundi 16 mars avant l'annonce des mesures de confinement. Mais ce sont les policiers et les gendarmes qui sont dépêchés sur le terrain.

Un convoi militaire a circulé en direction de Paris lundi pour rentrer à sa base d'origine
Un convoi militaire a circulé en direction de Paris lundi pour rentrer à sa base d'origine
Crédit : Twitter
Benjamin Hue
Benjamin Hue

À l'approche de l'annonce de la mise en place d'un confinement strict de la population par Emmanuel Macron lundi 16 mars, de nombreux internautes ont publié des images montrant des véhicules militaires affluer vers Paris. Deux publications ont beaucoup fait parler d'elles à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne) et sur l'autoroute A86, au nord-est de Paris. 

Pour beaucoup d'internautes, elles étaient la preuve que les renforts de l'armée convergeaient vers la capitale pour faire appliquer le couvre-feu à venir, dont bruissaient les réseaux sociaux depuis 24 heures. Ces deux opérations n'avaient en fait rien à voir avec la crise sanitaire du coronavirus.

Comme l'a confirmé le site AFP Factuel, ces clichés montraient en réalité un déplacement de véhicules prévu de longue date d'un camp d'entraînement dans les Landes vers leur base d'origine dans l'Essonne, ainsi qu'un mouvement de camions effectué dans le cadre d'une opération logistique sans lien avec l'épidémie en cours sur le territoire.

Dans la foulée, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a précisé les modalités d'application du confinement annoncé par le Président. Contrairement aux rumeurs, aucun couvre-feu n'était finalement au programme. Ce sont les gendarmes et les policiers qui sont chargés de veiller au respect des restrictions de déplacements de la population.

À lire aussi


Les militaires ont quant à eux été appelés en fort par le gouvernement pour appuyer le Grand Est, l'un des principaux foyers de contamination du Covid-19 en France. Une première évacuation sanitaire militaire doit avoir lieu entre Mulhouse et Toulon mercredi.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/