1 min de lecture Économie

Coronavirus : Édouard Philippe n'exclut pas la nationalisation d'entreprises

Lors de son allocution sur France 2 mardi 17 mars, le Premier ministre a annoncé ne pas exclure la nationalisation des entreprises françaises pour les soutenir face à l'épidémie de coronavirus qui menace l'économie du pays.

Le Premier ministre français Édouard Philippe lors de son allocution sur France 2, le 17 mars 2020, à Paris.
Le Premier ministre français Édouard Philippe lors de son allocution sur France 2, le 17 mars 2020, à Paris. Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Le coronavirus en France et dans le monde va avoir des répercussions économiques considérables. Édouard Philippe, en entretien mardi 17 mars dans le journal télévisé sur France 2, n'a pas exclu des nationalisations pour faire face à la crise. 

"Il va y avoir beaucoup de menaces pour les petites entreprises comme les très grandes. La France est prête à les aider pour faire en sorte qu’elles ne disparaissent pas dans cette crise," a déclaré Édouard Philippe à l'antenne. 

Le Premier ministre a également évoqué la compagnie aérienne Air France, en précisant que l'État était prêt à "prendre ses responsabilités en tant qu'actionnaire". "S’agissant d'Air France, la France a déjà une participation de 14,5 %. Nous avons déjà supprimé un certain nombre de taxes," a-t-il affirmé. Mais il a également tenu à rassurer : "Nous serons là. S’il fallait aller jusqu’à la nationalisation, nous le ferions, pour faire en sorte que des entreprises essentielles au tissu économique ne disparaissent pas."

Ces déclarations interviennent quelques heures après que le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a affirmé que "tous les moyens" seraient utilisés "pour protéger les grandes entreprises françaises", y compris des opérations de "nationalisation si nécessaire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Gouvernement Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants