2 min de lecture Santé

Michel Cymes vous explique comment renforcer vos bonnes bactéries

Bactéries riment souvent avec maladies dans la tête des patients. Pourtant, certains d'entre elles nous protègent. Et il faut les entretenir.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes vous explique comment renforcer vos bonnes bactéries Crédit Image : MA NING/CHINE NOUVELLE/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Paul Turban

Les bonnes bactéries, celles qui nous protègent, vous pouvez dès maintenant décider que vous en prendrez soin tout au long de l'année. On parle ici des bactéries qui se bousculent par milliards dans nos intestins. Elles constituent ce qu'on appelle le microbiote. On parlait autrefois de flore intestinale

Elles nous aident à bien digérer mais aussi à contrer l'anxiété, la dépression, le diabète, l'obésité, les allergies. Tout cela à condition évidemment que le microbiote soit suffisamment riche et diversifié. 

Il y a un levier majeur pour cela, c'est l'alimentation. C'est le moment ou jamais de prendre de bonnes résolutions dans ce domaine. Pour fortifier votre microbiote, vous devez manger régulièrement des aliments fermentés. Ils contiennent ce qu'on appelle des probiotiques, des micro-organismes qui renforcent les bonnes bactéries.

D'ailleurs, ces bonnes bactéries se nourrissent volontiers de fibres. Mais ce qu'elles aiment, c'est que les fibres soient de différents types. D'où l'importance d'augmenter votre consommation de végétaux et de faire des choix variés. Cette année, pensez à manger des poireaux, des asperges, des topinambours, des artichauts, des pois chiches, mais aussi de l'avoine, de l'orge et des légumes secs

Choisir ses graisses et limiter le sucre

À lire aussi
Un homme pratique le yoga (illustration) bien-être
VIDÉO - Yoga : de nouveaux ateliers adaptés pour les hommes

Il faut aussi limiter le sucre, celui des gâteaux et des sodas, mais aussi celui beaucoup plus pernicieux qui se cache dans les produits ultra-transformés que sont certains plats surgelés, certaines soupes ou certaines sauces. Ce sont des ennemis déclarés du microbiote au même titre que la mauvaise graisse que l'on retrouve dans la friture et les produits industriels. 

Il faut leur préférer les bonnes graisses, comme celles de poissons comme le hareng, la sardine ou le maquereau, ou celles de certaines huiles comme le colza, le chanvre et le lin

Le sport, un incontournable pour un microbiote sain

Si vous voulez microbiote, il y a un incontournable. Le sport fait du bien au microbiote. Plusieurs études l'ont démontré. Il faut donc dès maintenant inscrire une activité sportive à son agenda, une à trois séances hebdomadaires, sans forcer. 

L'effort, s'il est violent, fragilise les intestins. Mais s'il est inexistant, c'est l'ensemble de l'organisme qui est affecté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798227217
Michel Cymes vous explique comment renforcer vos bonnes bactéries
Michel Cymes vous explique comment renforcer vos bonnes bactéries
Bactéries riment souvent avec maladies dans la tête des patients. Pourtant, certains d'entre elles nous protègent. Et il faut les entretenir.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-vous-explique-comment-renforcer-vos-bonnes-bacteries-7798227217
2019-08-26 09:28:58
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CgGGYrAoSJ99Qi8cwlRnBA/330v220-2/online/image/2019/0731/7798133036_un-nid-a-bacteries-illustration.jpg