1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Michel Cymes : comment enlever les pesticides de la peau des fruits et légumes
2 min de lecture

Michel Cymes : comment enlever les pesticides de la peau des fruits et légumes

Ce matin, Michel Cymes revient du marché, avec un panier bien rempli, comme il se doit, de fruits et légumes. Et il a quelques conseils à nous donner.

Un stand de fruits et légumes photographié, le 20 novembre 2011 sur un marché à Lille (illustration)
Un stand de fruits et légumes photographié, le 20 novembre 2011 sur un marché à Lille (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Michel Cymes : comment enlever les pesticides de la peau des fruits et légumes
02:25
CYMES_245300
Michel Cymes
Animateur

Cette affaire des 5 fruits et légumes à consommer chaque jour, même si elle s’appuie sur un slogan à succès, n’en reste pas moins pertinente pour qui veut optimiser ses chances de rester en bonne santé. 

Donc oui aux fruits, oui aux légumes, et pour commencer, une précision. Il m’est arrivé de vous recommander de privilégier les produits bio. Le problème, c’est qu’ils sont plus chers. Donc il ne faudrait pas que vous vous priviez de fruits et légumes pour des raisons financières. 

Les fruits et légumes issus de l’agriculture classique font parfaitement l’affaire. On est dans un pays où règne une réglementation stricte, où les contrôles sont légion (du champ au point de vente), et où les industriels sont parfaitement informés du niveau à ne pas dépasser pour chaque résidu de pesticide. Tout est d’ailleurs fixé aliment par aliment. Donc bio ou pas, fruits et légumes ne vous feront jamais de mal.

Ils sont bons pour réduire l’incidence, entre autres choses, des cancers ou des maladies chroniques telles que l’hypertension ou le diabète.

4 façons de réduire les traces de pesticides

À lire aussi

Les résidus de pesticides, même s’il est question de doses infinitésimales, ne peuvent pas complètement disparaître. Que ce soit pour des produits issus de l’agriculture bio comme pour ceux issus de l’agriculture conventionnelle. Mais on peut pousser son avantage en les épluchant. Ça permet de réduire les résidus de pesticides de moitié. Mais il y a un mais…

Dans bien des cas, les vitamines sont dans la peau. Donc vous perdez sur le plan nutritionnel. Le salut passe donc, quelle que soit l’origine de votre produit, par un bon lavage.  Et pour ce faire, je m’en remets aux bons conseils de l’ANSES, l’Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments qui a plein d’idées sur la question. 

Première option : un rinçage sous l’eau froide pendant 5 minutes. Mais 5 minutes, mine de rien, c’est long. Deuxième option : on fait blanchir les produits : vous les plongez une minute dans l’eau bouillante et dans la foulée, vous les rincez à l’eau froide. Troisième option : vous trempez vos fruits et légumes dans de l’eau vinaigrée et vous rincez immédiatement après. 

Quatrième option et dernière option : vous laissez vos fruits et légumes pendant un quart d’heure dans de l’eau enrichie de bicarbonate de soude. J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de ce produit miracle qu’on a un peu trop tendance à ignorer. C’est peut-être le moment de vous en procurer. Dans tous les cas, ne vous privez jamais de fruits et de légumes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/