2 min de lecture Nice

Les infos de 5h - Coronavirus : les Alpes-Maritimes dans l'attente de nouvelles restrictions

Face à la flambée des cas de coronavirus, la ville de Nice et les Alpes-Maritimes attendent de nouvelles restrictions qui tardent à être officialisées. Un confinement le week-end a été évoqué.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 5h - Coronavirus : les Alpes Maritimes dans l'attente de nouvelles restrictions Crédit Image : Valery HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Michaël Lefebvre
édité par Florise Vaubien

Dépassées par le virus, la ville de Nice et les Alpes-Maritimes attendent des nouvelles restrictions qui devraient être annoncées ce lundi 22 février. Le gouvernement doit trancher : un confinement le week-end sur le littoral a déjà été évoqué. En cause : les hôpitaux saturent et le nombre de contaminations explose, notamment en raison de la propagation du variant britannique. Il y a urgence mais pourtant, la décision tarde à être officialisée

Peu avant 15 heures, dimanche, la préfecture des Alpes-Maritimes émettait un communiqué de presse indiquant que des propositions avaient été transmises par le préfet au gouvernement. C'était alors une question de quelques heures pour que ces restrictions soient dévoilées. 

La rumeur d'une conférence de presse prévue en début de soirée a même parcouru un moment les rédactions. Une rumeur finalement démentie par un nouveau communiqué repoussant ces annonces à plus tard. 

Un désaccord entre maires

Il semblerait que certains maires de l'Ouest du département ne veulent pas que leur ville soit intégrée à ces week-ends de confinement à venir, tel que c'est envisagé pour tout le littoral azuréen. Ils considèrent que Nice et sa métropole, qui présentent le plus fort taux d'incidence, sont les seuls territoires où des mesures de restriction doivent être prises

À lire aussi
Antibes
Le confinement partiel a "un impact sanitaire faible", estime Jean Leonetti

Une vision en désaccord avec celle du préfet et des élus niçois qui estiment de leur côté que le virus ne s'arrête pas aux portes de la baie des Anges. En bref, une cacophonie politique qui s'étale au détriment de la population qui ne sait toujours pas ce matin quelles seront les nouvelles contraintes. 

À écouter également dans ce journal

Ligue 1Le PSG a perdu à domicile contre Monaco lors de la 26e journée de Ligue 1, dimanche 21 février. Le club perd ainsi du terrain sur la tête de classement.

Écoles - À Lyon, la municipalité a décidé de fluidifier les passages des élèves à la cantine en servant un menu unique, sans viande. De quoi provoquer la colère des agriculteurs qui se sont rassemblés devant l'hôtel de ville ce lundi matin.

Confinement - D'après la Confédération Générale du Logement, la nature des plaintes a changé en 2020 en raison des confinements : les nuisances causées par les travaux et les réparations montent sur la première place du podium des contestations. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nice Coronavirus France Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants