2 min de lecture Tatouage

Les infos de 12h30 - Tatouages : selon une étude, 75% des encres ne respecteraient pas les normes

"L'UFC-Que Choisir" tire la sonnette d'alarme à propos des encres de tatouage. Selon leur étude, 75% des encres utilisées dans les salons ne seraient pas aux normes.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 18 février 2021 Crédit Image : Cécile de Sèze / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Marie Gingault

Lorsque l'on envisage de se faire tatouer, il n'y a pas que l'hygiène du salon qui est importante. Selon l'UFC-Que Choisir, de nombreuses encres utilisées ne respecteraient pas les normes : 75% très précisément. À tel point que l'association de défense des consommateurs a saisi la répression des fraudes. 

C'est dans le IXe arrondissement de Paris que Tintin, le président du syndicat national des artistes tatoueurs, est installé. Dans son salon, de multiples flacons de toutes les couleurs sont alignés. Toutefois, parmi les produits qu'il utilise, certains sont pointés du doigt par l'étude. "Une étude c'est à peu près sur toutes les marques qui sont les plus utilisées, donc oui effectivement", concède Tintin. "Il n'y a pas de risque 0 certes, il peut y avoir des petites allergies de temps en temps, mais c'est vraiment des produits qui sont testés, qui tatouent des milliers de personnes", souligne-t-il.

Pour le patron de ce salon parisien, le véritable souci est ailleurs : "Les tatoueurs clandestins qui ne sont ni contrôlables, ni contrôlés, qui font ça au vu et au su de tout le monde sans être déclarés, sans payer d'impôts et par contre ceux-là, on les laisse faire", déplore Tintin. "Ils peuvent se fournir en Chine de deux coups de clics sur internet et là par contre on peut mettre du mercure, du plomb, des métaux dangereux dedans et il n'y a aucune forme de contrôle du tout", dénonce le tatoueur.

À la suite de son étude, l'UFC-Que Choisir a saisi l'Agence nationale du Médicament et réclame davantage de contrôles. 

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
affaire Grégory
Affaire Grégory : ces détails peu (ou pas) exploités pendant l'enquête

Georges Tron - Première nuit en prison pour l'ancien secrétaire d'État, reconnu coupable de viol et d'agression sexuelle en réunion. Dans la ville de Draveil dans l'Essonne, qui se retrouve donc sans maire, les habitants sont partagés.


Cybercriminalité - La lutte contre la cybercriminalité franchit un cap. Emmanuel Macron annonce un plan d'un milliard d'euros pour faire face aux attaques de plus en plus nombreuses en France, que ce soit contre des hôpitaux ou des sociétés privées. 

Mission sur Mars - Les 7 minutes les plus longues ce soir. Le robot Persévérance doit être posé sur Mars pour étudier les traces de vies. Avant de commencer cette mission il y a l'atterrissage, très délicat, à réussir. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tatouage Dangereux Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants