1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Cybercriminalité : "Les hôpitaux sont extrêmement ciblés", alerte un spécialiste
1 min de lecture

Cybercriminalité : "Les hôpitaux sont extrêmement ciblés", alerte un spécialiste

INVITÉ RTL - Le spécialiste de la cybercriminalité Loïc Guézo revient sur la cyberattaque signalée par l'Agence française de sécurité d'information lundi 15 février.

Un instructeur donne un cours de codage en ligne sur le campus zhongguancun de Tarena International à Pékin le 24 juillet 2020.
Un instructeur donne un cours de codage en ligne sur le campus zhongguancun de Tarena International à Pékin le 24 juillet 2020.
Crédit : NICOLAS ASFOURI / AFP
Cybercriminalité : "les hôpitaux sont extrêmement ciblés", alerte Loïc Guézo
08:53
L'invité de RTL Soir du 16 février 2021
08:53
245-PARIZOT
Vincent Parizot
Animateur

Des sociétés françaises ont été victimes d'intrusion informatique entre fin 2017 et 2020. Loïc Guézo, secrétaire général du Club de la sécurité de l'information français (Clusif) et spécialiste de la cybercriminalité donne au micro de RTL des précisions sur cette cyberattaque signalée lundi 15 février par l'Agence française de sécurité d'information (Anssi). Le logiciel français Centreon est mis en cause, mais rejette la faute sur un développeur tiers.

Selon Loïc Guézo, "on en sait un peu plus aujourd'hui, parce qu'il y a eu un communiqué supplémentaire qui vient d'être fait par la société Centreon". Ce communiqué réduit très nettement la portée du rapport initial publié lundi 15 février par l'Agence française de sécurité d'information. "Les premiers noms qui ont été cités sont en fait les noms des clients de la société Centreon, mais il semble que les clients impactés ne soient que des utilisateurs de versions très anciennes".

Une hausse de 255%

Pour le spécialiste de la cybercriminalité, "l'agence a fait son travail de communication technique". Il y a bien eu des attaques de l'étranger contre des intérêts français. Les attaques par cyber-rançon se sont multipliées ces derniers mois en France contre des entreprises, des collectivités, des institutions et même des hôpitaux. Cela constitue une hausse de 255%. Selon Loïc Guézo, "depuis quelques mois ce sont les hôpitaux qui sont extrêmement ciblés".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/