3 min de lecture Espace

Mission sur Mars : suivez l'atterrissage de Perseverance à partir de 21h48

Lancée en juillet 2020, la mission de la Nasa arrive à destination jeudi soir. La capsule va entrer dans l'atmosphère de Mars à une vitesse de 20.000 km/h pour déposer en douceur le robot Perseverance sept minutes plus tard. Début des opérations à 21h48.

>
NASA Live: Official Stream of NASA TV Crédit Image : © NASA/JPL Caltech, 2020 |
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Sept longues minutes de terreur. C'est ainsi que les scientifiques qualifient le laps de temps nécessaire à la sonde spatiale de la Nasa Perseverance pour atterrir à la surface de Mars après son entrée dans l'atmosphère. 

Une phase critique, appelée EDL (entry, descent, landing soit entrée, descente, atterrissage) durant laquelle l'appareil ne peut compter sur aucune assistance humaine en raison des onze minutes qui sont nécessaires pour récupérer un signal radio de Mars depuis la Terre.

Après de longues années de préparation, sept mois de voyage et près de 480 millions de kilomètres parcourus, Perseverance va poser ses roues sur le sol de Mars ce jeudi 18 février à l'issue d'une descente à haut risque de près de sept minutes. 

L'événement est retransmis depuis le centre de contrôle de la mission par la Nasa sur sa chaîne YouTube dans la vidéo en tête de cet article. Le Centre national d'études spatiales (Cnes) proposera aussi une émission en direct sur son site.

Une opération entièrement automatisée très risquée

À lire aussi
Union européenne
Que sait-on du passeport sanitaire numérique européen en préparation pour cet été ?

Partie le 30 juillet 2020 de la base américaine de Cap Canaveral, en Floride, la mission doit permettre aux scientifiques de percer de nouveaux mystères de la planète rouge en prélevant des morceaux de roches dans le cratère Jezero, où une rivière coulait il y a 4 milliards d'années. Ces échantillons seront récupérés à la faveur d'une autre campagne lors de la prochaine décennie.

C'est la première fois depuis 2018 qu'un engin tente de se poser sur Mars et l'atterrissage réussi de la sonde Insight de la Nasa. Atterrir sur l'astre rouge est une opération très risquée. Seuls les États-Unis y sont parvenus jusqu'ici. La Russie et l'Europe y ont écrasé plusieurs atterrisseurs. Au total, près des deux tiers des missions lancées sur la planète rouge n'ont pas survécu à l'atterrissage.

De l'insertion dans l'atmosphère au premier contact avec le sol, l'atterrissage d'une mission sur Mars est une manoeuvre d'autant plus délicate qu'elle ne peut pas être réalisée avec une assistance humaine en raison des quelque 200 millions de kilomètres qui nous séparent du théâtre des opérations. 

"Tout est automatisé. On ne peut pas intervenir en temps réel. Les Américains maîtrisent cette phase critique mais les opérateurs restent tétanisés à l'idée que cela échoue car la mission coûte tout de même 2,5 milliards de dollars", explique l'astrophysicien Francis Rocard, responsable du programme d’exploration du système solaire au Centre national d’études spatiales (Cnes), joint par RTL.

Infographie du Cnes résumant les différentes étapes de l'atterrissage de Perseverance sur Mars
Infographie du Cnes résumant les différentes étapes de l'atterrissage de Perseverance sur Mars Crédit : Cnes

De 20.000 km/h à la surface de Mars en 7 minutes

Lancée à une vitesse de 21.000 km/h, Perseverance doit entrer dans l'atmosphère martienne aux alentours de 21h48 (heure française) ce soir. La sonde sera alors à 125 kilomètres de la surface. Elle devra amorcer cette phase dans une position oblique afin de ne pas voler en éclat et déployer dans la foulée son bouclier thermique. Durant un peu plus de trois minutes, le frottement atmosphérique va faire monter la température jusqu'à 1.500 degrés

Perseverance va perdre alors 90% de sa vitesse, mais ce ne sera pas suffisant. Une fois à 10 kilomètres d'altitude, toujours à une vitesse supersonique, elle va ouvrir son parachute, d'une vingtaine de mètres de diamètre, pour freiner plus fortement sa descente. Une phase critique, car le parachute peut mal se déplier ou se déchirer.

La capsule va ensuite se stabiliser et larguer la partie inférieure de son bouclier thermique. Des radars vont s'activer pour ajuster sa position en fonction des obstacles au sol et elle se séparerera de la dernière partie du bouclier.

>
NASA's Mars 2020 Perseverance Rover Landing Animations

À une vingtaine de mètres d'altitude, le rover va alors amorcer la phase dite de la descente propulsée. L'atterrisseur va déployer ses jambes et 8 rétrofusées vont s'allumer pour réduire la vitesse à environ 8 km/h. Une grue volante va ensuite descendre du rover à l'aide de trois câbles d'une dizaine de mètres de long afin de sécuriser les derniers mètres qui le séparent de la surface de Mars.

Une fois les roues du robot en contact avec le sol, la grue ira s'écraser un peu plus loin et  Perseverance entamera son protocole de vérification pour s'assurer que tous ses instruments fonctionnent. Le robot capturera une première photo de son nouveau théâtre d'exploration pour confirmer que l'atterrissage s'est bien passé. Une preuve de vie que les opérateurs de la Nasa et tous les scientifiques impliqués dans la mission attendront avec une certaine angoisse à 200 millions de kilomètres de là.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Propulsé Mars
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants