2 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 12h30 - Coronavirus : la vague de froid favorise-t-elle la circulation du virus ?

L'hiver, nos habitudes changent, on est plus souvent à l'intérieur. "L'air est moins renouvelé et il y a plus de risques de contaminer plus de personnes", avertit l'épidémiologiste Pascal Crépet.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 10 février 2021 Crédit Image : Olivier MORIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Morad Djabari
édité par Marie Gingault

Une vague de froid déferle actuellement sur l'hexagone avec des températures négatives dans de nombreuses régions. -5°C à Nancy, -2°C à Paris, et ce sont les maximales. Il est tombé plus de 10 centimètres de neige en Bretagne, cinq en région parisienne. On sait que le coronavirus aime le froid, alors on s'interroge : cette météo va-t-elle activer sa circulation ? L'épidémiologiste Pascal Crépet nous appelle à la prudence. 

"Quand il fait froid, on a tendance à changer nos comportements : vivre plus en intérieur et moins aérer, donc à favoriser la concentration d'aérosols. L'air est moins renouvelé et il y a plus de risques de contaminer plus de personnes", affirme le spécialiste.

Ainsi, Pascal Crépet préconise de "continuer à aérer les pièces quand on le peut, sinon on peut toujours se rabattre sur tous les autres moyens de prévention : la distanciation physique, le port du masque, limiter les contacts inter-individuels, qui sont des mesures qui, elles, fonctionnent quelle que soit la température extérieure", rappelle l'épidémiologiste.

À écouter également dans ce journal :

Coronavirus - "L'Europe a été trop lente sur les vaccins, trop optimiste sur leur production" : c'est le mea-culpa inédit de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. "Nous n'avons pas atteint notre objectif", a-t-elle concédé. 

À lire aussi
santé
Bien-être : pourquoi et comment lire peut nous aider à apaiser nos émotions


Emploi - En raison de la situation sanitaire, le travail temporaire a reculé de 23,6% en 2020, par rapport à 2019. Une baisse considérable qui correspond à la perte de 185.000 emplois, en équivalent temps plein, d'après le baromètre Prism'emploi.

Crimes sexuels - Évacuer la question du consentement pour mieux juger les crimes sexuels : c'est l'une des pistes d'Éric Dupond-Moretti. Le ministre de la Justice souhaite que toute relation sexuelle avec un mineur de moins de 15 ans soit désormais un crime, passible de 20 ans de prison.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Froid Hiver
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants