1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : 10 millions de Français vaccinés au 15 avril, est-ce possible ?

Les infos de 12h30 - Coronavirus : 10 millions de Français vaccinés au 15 avril, est-ce possible ?

Avec la suspension du vaccin d'AstraZeneca, l'objectif du gouvernement d'avoir 10 millions de Français vaccinés au 15 avril semble difficilement tenable.

Un vaccin administré contre le coronavirus (illustration).
Un vaccin administré contre le coronavirus (illustration).
Crédit : YOSHIKAZU TSUNO / POOL / AFP
RTL Midi du 18 mars 2021
26:04
RTL Midi du 18 mars 2021
26:04
Générique 5
Agathe Landais
Journaliste

L'Agence européenne du médicament, dira jeudi dans l'après-midi si la vaccination avec le sérum d'AstraZeneca peut reprendre après trois jours de suspension. Mais face aux pénuries de doses, on se demande si le pari de Jean Castex d'avoir vacciné 10 millions de Français au 15 avril est tenable. Être vacciné, c'est avoir reçu deux doses, c'est le cas pour seulement 2,3 millions de Français aujourd'hui.

Mais le gouvernement continue d'affirmer que 10 millions de Français auront bien reçu au moins une dose d'ici mi-avril. Un objectif tenable notamment grâce aux généralistes, et si l'on a assez de doses, comme l'explique Jacques Battistoni, le président du syndicat MG France. "Si chaque médecin vaccine 5 personnes par jour, ce qui est tout à fait possible, les médecins généralistes peuvent vacciner collectivement 5 millions de personnes par mois", dit-il. 

Sauf qu'on n'a pas les doses pour vacciner autant : AstraZeneca ne pourra assurer que 25% de nos livraisons prévues en marsIls invoquent des retards sur l'exportation. Les laboratoires Pfizer, eux, vont nous en livrer un peu plus que prévu, mais pas suffisamment pour compenser le retard. Enfin, la France ne reçoit toujours qu'une dose infime de vaccins Moderna. La pénurie de vaccins se posera au moins jusqu'à fin avril et l'arrivée des doses de Johnson and Johnson.

À écouter également dans ce journal

Île-de-France - Karl Olive, maire (DVD) de Poissy, vice-président du conseil départemental des Yvelines, est revenu sur les mesures de freinage qui pourraient être mises en place en Île-de-France après son entrevue avec Emmanuel Macron. L'exécutif "veut élargir encore un peu plus la pratique du télétravail et le contraindre", selon lui. 

À lire aussi

Télétravail - Le tribunal de Nanterre a décidé qu'un employeur, Malakoff Humanis, pouvait retirer ses tickets restaurants aux salariés en télétravail. C'est assez subtil mais ça pose aussi une vraie question de fond sur le statut des télétravailleurs.

Italie - Les images choc du macabre cortège des camions militaires transportant des cercueils en pleine nuit de Bergame vers d'autres communes du nord de l'Italie ont fait le tour du monde le 18 mars 2020. Un an plus tard, cette cité martyre du coronavirus continue à panser ses plaies.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/