2 min de lecture Michel Cymes

Les Français pas encore au point sur la prévention des maladies, analyse Michel Cymes

La médecine des modes de vie vise à prévenir les différentes maladies en adoptant des gestes simples au quotidien, comme l'activité physique ou les gestes barrières, des gestes avec lesquels les Français semblent avoir du mal.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Les Français pas encore au point sur la prévention des maladies, analyse Michel Cymes Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Nicolas Barreiro

La prévention, c'est la médecine de demain. Pourtant, les Français n'en sont pas totalement convaincus. Une réunion s'ouvre ce jeudi 10 décembre, avec la présence virtuelle d'Olivier Véran, intitulée "Vers une médecine des modes de vie ?". Organisée par la fondation PiLeJe et l'institut Pasteur de Lille avec la participation de l'académie nationale de médecine, son idée est de voir ce que les Français ont ou voudront changer, ou pas, dans leur mode de vie avec cette épidémie de Covid.

Un sondage a d'ailleurs été réalisé par le cabinet Elabe. Les résultats semblent assez mitigés. D'une part, le côté rassurant, 3 Français sur 4 disent que les gestes barrières vont s'installer durablement au-delà de cette crise sanitaire. Moins de bises, moins de serrages de mains, plus de nettoyage et d'aération des intérieurs… Certes, ce n'est pas très convivial de se cogner les phalanges ou le coude mais il faut se dire que cela évite de se refiler des virus.

D'autre part, les Français sont convaincus des bonnes pratiques nécessaires pour limiter les risques et pourtant, ils les appliquent moins qu'avant. Cela semble paradoxal. Le sondage a été réalisé en deux étapes, une avant le premier confinement et l'autre le mois dernier. Il y a un an, 71% des sondés pensaient à manger plus sainement, ils ne sont plus que 57% aujourd'hui. Concernant le sommeil, 72% des Français pensent que c'est efficace pour se prémunir contre les infections. Toutefois, seuls 41% ont fait davantage attention à leur temps de sommeil au cours des six derniers mois.

L'activité sportive régulière pas encore adoptée

Pour les fameuses 30 minutes d'activité physique quotidiennes, c'est la douche froide. Dans ce sondage, 81% des personnes interrogés assurent que pratiquer cette demi-heure de sport est bénéfique pour la santé. Mais seulement 1 sur 2 confirme avoir suivi ce conseil au cours des six derniers mois, soit une baisse de neuf points depuis l'an dernier. 

À lire aussi
Monde
Coronavirus : l'Allemagne rend hommage à ses morts en pleine 3ème vague d'épidémie

Les raisons, on les connait, il s'agit de la fermeture des salles de sport, l'inquiétude et le stress au sujet de l'avenir, la flemme, la lassitude de faire 15 fois le tour du même pâté de maisons… Ces chiffres sont inquiétants, mais on peut tout de même s'accrocher aux paroles du philosophe Alain : "le pessimisme est d'humeur, l'optimisme est de volonté". 

Ce sondage prouve qu'il reste encore du travail pour expliquer que la médecine des modes de vie n'est justement pas une mode mais l'avenir. C'est en changeant ces petites habitudes, en modifiant pas grand-chose dans sa façon de vivre, de bouger et de manger qu'on pourra gagner des années d'espérance de vie, en bonne santé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Michel Cymes Activité physique Hygiène
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants