3 min de lecture Allergie

Les astuces de Michel Cymes pour gérer les allergies aux pollens

Avec l'arrivée du printemps, les allergies sont de retour. Les conseils de Michel Cymes pour vivre au mieux la période.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Les astuces de Michel Cymes pour gérer les allergies aux pollens Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Benjamin Hue

Un peu comme tous les ans à la même période, je vais être obligé de rappeler aux allergiques qu'ils sont allergiques. 

Alors ça paraît idiot. Mais vous ne pouvez pas savoir le nombre de Français qui s'inquiètent. Tous les ans au mois d'avril, parce qu'ils se mettent à éternuer et que leur nez est bouché et qu'ils se disent qu'ils ont attrapé un rhume, alors c'est déjà vrai en temps normal. Mais en ce moment, avec l'obsession de ne pas attraper le Covid, je ne vous décris pas les angoisses. 

D'ailleurs, il est assez drôle, si je peux m'exprimer ainsi, de voir les réactions quand quelqu'un se met à éternuer à côté de vous. Surtout si cette personne le fait plusieurs fois. Oui, moi, ça ne me plaît pas. Pourtant, le responsable n'est pas le coronavirus, mais la plupart du temps le pollen et plus précisément, du moins en ce moment, le pollen de bouleau

Ressortir les antihistaminiques de l'an dernier

Il y en a beaucoup et tous les allergiques à ce pollen doivent en ressentir les effets. Ça a été le cas quand il a fait chaud, un peu moins en ce moment, avec des températures qui baissent, mais ça va revenir. 

À lire aussi
vaccin
Coronavirus : ce qu'il faut savoir du vaccin de Johnson & Johnson

Je rappelle aux anciens allergiques et j'informe ceux qui rentreraient dans l'équipe que l'allergie au pollen se manifeste donc par les symptômes déjà cités éternuements. En général, plusieurs fois de suite, le nez qui coule comme un robinet, puis qui va se boucher. Et les yeux qui démangent, qui démangent et qu'il ne faut surtout pas frotter sous peine de symptômes encore plus gênants, genre un grain de sable dans les yeux et c'est la conjonctivite allergique. 

Une fois qu'on se sait en pleine crise, qu'est-ce qu'on fait ? Eh bien, on ouvre son armoire à pharmacie et on prend ce qu'on prenait l'an dernier. Voilà, il doit bien rester quelques comprimés d'antihistaminique. Et si on n'en a pas assez, on retourne voir son médecin. Et si les délais sont trop longs, on fait du charme à son pharmacien avec l'ordonnance de l'an dernier pour lui montrer qu'on est bien allergique. Il y a même des antihistaminiques que l'on peut avoir sans ordonnance. 

Aérer chez soi le matin et le soir, se rincer les cheveux

Mais comme toujours, le mieux, c'est de prévenir. Comment faire pour prévenir la pollinisation ? Et bien ça, évidemment, on ne peut pas. Surtout qu'avec le réchauffement climatique, la pollinisation s'étend de plus en plus dans l'année. 

En revanche, il existe quelques trucs pour limiter les dégâts. Vous avez entendu qu'on recommande d'aérer les appartements en ce moment à cause du Covid, mais je ne vais pas vous dire le contraire. Sauf que vous allez le faire avant 10 heures et après 17-18 heures. Parce qu'entre les deux, c'est là qu'il y a le plus de pollens dans l'air intéressé.

Ensuite, quand vous rentrez chez vous ou avant de vous coucher, vous vous rincez les cheveux pour éliminer tous les pollens qui s'y sont déposés dans la journée. Sinon, c'est sur l'oreiller que vous allez les mettre et le nez bouché le matin, au réveil surtout.

Dernière chose qui concerne les enfants s'ils sont allergiques et qu'il faut leur donner un antihistaminique quasi systématiquement tous les jours. Si on est dans une période de forte pollinisation et si votre enfant se met à tousser, qu'il est un peu gêné pour respirer et qu'il a les autres symptômes de l'allergie. Écoutez le expirer. 

Parfois, vous pouvez entendre un petit sifflement. Que ce soit le cas ou pas. Méfiez-vous de la petite crise d'asthme. Il vaut mieux avoir un petit spray qui dilate les bronches à portée de main. Mais bien sûr, demander l'avis de votre médecin. Les excellents conseils du bon docteur. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allergie Michel Cymes Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants