2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Michel Cymes fait le point sur la durée de l'immunité après infection

Les personnes ayant été infectées par le coronavirus sont globalement protégées durant 8 mois. Au-delà, nous n'avons pas encore assez de recul pour être définitif dans le propos.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes fait le point sur la durée de l'immunité après l'infection au coronavirus Crédit Image : PEDRO PARDO / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes Journaliste

Ce matin, nous allons parler de l’immunité dont pensent pouvoir bénéficier les personnes qui ont déjà été infectées par le coronavirus, qu’elles aient ou pas, d’ailleurs, développé la maladie. Et pour ce faire, nous allons faire référence à une étude américaine récemment publiée.

L'immunité d'un individu, et surtout sa durée après l'infection, est l'une des questions qui revient le plus souvent dans les conversations et les questions que nous posent les patients.
Et s’il nous faut répondre de manière lapidaire, c’est très simple : l’immunité est globalement de 8 mois.

Mais rentrons dans les détails. Le détail, c’est d’abord cette étude américaine publiée dans le magazine Sciences. Elle a été menée auprès de 188 personnes (80 hommes et 108 femmes) âgées de 19 à 81 ans. 

Les anticorps protègent globalement pendant 8 mois

Point commun de toutes ces personnes : elles avaient toutes le coronavirus et la quasi-totalité d’entre elles ont eu des formes symptomatiques de la Covid (parce que je rappelle qu’on peut être positif et asymptomatique). 

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : devra-t-on revenir de congés pour se faire vacciner cet été ?

Certaines avaient été hospitalisées, et ont parfois même reçu des soins intensifs, d’autres non. Je donne tous ces détails car ils correspondent à la réalité pandémique, en tout cas telle qu’elle s’est développée aux États-Unis puisque l’étude est américaine. 

Premier enseignement : l’on a pu constater que les patients avaient des anticorps qui les protégeaient pendant 8 mois. C’est en effet la conclusion à laquelle ont abouti les chercheurs, sur la base des échantillons de sang qu’ils ont prélevés.  

Alors, je reviens sur ma formule : "Globalement 8 mois". "Globalement", parce qu’au bout de 6 mois, on constate quand même une diminution du volume d’anticorps. "Globalement", parce qu’au bout de 8 mois, les anticorps sont présents pour les 9/10 des patients.


Pas assez de recul au-delà de 8 mois

Au-delà de 8 mois, nous n’avons pas encore assez de recul pour être définitif dans le propos. Cependant, les auteurs de l’étude pensent que le système immunitaire est suffisamment performant pour mettre les personnes ayant été infectées à l’abri de formes sévères si d’aventure elles sont réinfectées par le coronavirus. 

À ce propos, vous devez savoir que, à la suite de l’épidémie de SRAS (vous vous rappelez, c’était en 2003), on s’est aperçu que le système immunitaire pouvait être encore en éveil 17 après.

Il est essentiel pour la sciences d'obtenir une meilleure connaissance de l'immunité post-Covid à plusieurs titres. Primo, dès lors que l’on en sait le maximum sur la mémoire immunitaire post Covid-19, on peut améliorer les diagnostics. Et vous le savez, plus le diagnostic est juste, détaillé, rapide, meilleure est la prise en charge.

Secondo, c’est utile pour concevoir les vaccins les plus efficaces qui soient. Tertio, le fait de comprendre cette mémoire immunitaire peut permettre de prévoir l’évolution de la situation sanitaire. Quand vous savez qui est infecté et à quel moment, vous pouvez faire des projections. Sur 8 mois. 
Et, comme nous le disions à l’instant : "Globalement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Michel Cymes Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants