1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Dose de rappel du vaccin contre le coronavirus : qui doit la faire et quand ?
1 min de lecture

Dose de rappel du vaccin contre le coronavirus : qui doit la faire et quand ?

ÉCLAIRAGE - Depuis le 1er septembre, plus de 18 millions de Français sont éligibles à une nouvelle dose de vaccin contre la Covid-19.

Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Crédit : Kena Betancur / AFP
Quentin Marchal

La campagne de vaccination contre la Covid-19 s'est renforcée en France ces dernières semaines. Depuis le mercredi 1er septembre, l'injection d'une troisième dose, dite de rappel, est préconisée par la Haute Autorité de Santé (HAS) pour les personnes de 65 ans et plus ainsi que les personnes présentant des comorbidités.

Dans son avis rendu le mardi 24 août 2021, la HAS précise que cette dose devrait être injectée après un délai d'au moins 6 mois suivant la primovaccination complète. Au total, ce sont plus de 18 millions de Français qui sont actuellement concernés par cette injection.

Selon l'avis de la HAS, les deux vaccins à ARN messager, ceux de Pfizer et Moderna, sont d'une grande efficacité contre les formes graves de Covid-19, y compris celles liées au variant Delta et il faut donc les privilégier concernant la troisième dose. Pour les personnes ayant reçu le vaccin Janssen, la HAS recommande l'administration d'une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) à partir de 4 semaines après la première injection.

Une prise de rendez-vous nécessaire

Pour obtenir cette dose de rappel, les personnes éligibles devront obligatoirement prendre rendez-vous. Il n'est en effet pas possible de se rendre librement dans un centre de vaccination, comme c'était le cas pour les deux premières doses. 

À lire aussi

En ce qui concerne les documents à présenter sur place, "de façon générale, aucun certificat médical n’est exigible quand les personnes sont éligibles à ce rappel", explique la HAS. Une prescription médicale est seulement nécessaire pour des personnes qui souhaiteraient bénéficier d’une dose de rappel alors que le délai des 6 mois par rapport à la deuxième dose n’est pas atteint.

En outre, la HAS recommande également de lier la campagne de vaccination anti-grippale et le rappel vaccinal contre le virus Covid-19 dès lors qu'une personne est éligible aux deux vaccinations.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/