1 min de lecture Santé

Coronavirus : votre traitement médical aggrave-t-il les symptômes du Covid-19 ?

L'Agence nationale du médicament a mis en ligne un site internet pour que chacun et chacune puisse vérifier les effets d'éventuels traitements médicaux sur les symptômes du Covid-19.

Des médicaments (illustration)
Des médicaments (illustration) Crédit : Raul ARBOLEDA / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Attention aux effets de certains traitements médicaux sur les symptômes du Covid-19. C'est le message d'alerte lancé par l'Agence national du médicament (ANSM) en pleine crise sanitaire du coronavirus. Pour rassurer et informer aux mieux Françaises et Français, l'institution a mis en ligne un site internet destiné à les rassurer et les renseigner au mieux sur la prise de médicaments en cette période particulière. 


Le site covid19-medicaments.com indique d'emblée qu'il ne doit être utilisé qu'en cas de symptômes manifestes de la maladie : "Fièvre, fatigue, maux de tête, toux et maux de gorge, courbatures, gêne respiratoire". Si c'est votre cas, vous pouvez remplir le formulaire qui suit, à commencer par le nom du médicament que vous prenez. Il s'agit de savoir si celui-ci "pourrait présenter un risque potentiel d'aggraver vos symptômes". 

Deux questions s'en suivent : "Ce médicament vous a-t-il été prescrit par un médecin sur ordonnance ?" et "Prenez-vous ce médicament de façon quotidienne ou quasi quotidienne pour traiter une maladie chronique ?". Une fois l'analyse lancée, le site internet vous donne ses recommandations.

En discuter avec votre médecin

Pour les antidouleurs par exemple, le Doliprane ou l'Efferalgan - à base de paracétamol - sont marqués comme recommandés pour atténuer certains symptômes du Covid-19. Au contraire, le Nurofen - ou tout autre anti-inflammatoire à base d'ibuprofène - "pourrait potentiellement (en) aggraver les symptômes". Les conclusions varient ensuite selon vos réponses aux deux questions posées.

À lire aussi
Cela fait plusieurs années que le personnel soignant réclame plus de moyens hôpitaux
Coronavirus : qu'attend le personnel de l'hôpital public du "Ségur de la Santé" ?

Quels que soient les résultats de l'analyse du site internet, l'ANSM précise qu'il ne faut en aucun cas arrêter un traitement qui vous a été prescrit de votre propre initiative, même si celui-ci est susceptible d'aggraver les symptômes du Covid-19. Il faut dans ce cas, "en discuter avec un médecin ou un pharmacien".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Coronavirus Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants