2 min de lecture Épidémie

L'Allemagne recommande le vaccin AstraZeneca aux moins de 65 ans uniquement

Le vaccin britannique AstraZeneca/Oxford pourrait être approuvé vendredi 29 janvier par le régulateur européen. Son efficacité chez les personnes âgées est remise en question par les autorités allemandes.

Des doses du vaccin AstraZeneca/Oxford (illustration)
Des doses du vaccin AstraZeneca/Oxford (illustration) Crédit : AFP
Gaétan Trillat et AFP

Le vaccin AstraZeneca, qui pourrait être le troisième à être approuvé au sein de l'Union européenne, après ceux de Pfizer et Moderna, est-il efficace chez les personnes âgées ? En Allemagne, la commission de vaccination (STIKO) estime en tout cas ne pas disposer de données suffisantes pour répondre à cette question.

En conséquence, "Le vaccin Covid-19 d'AstraZeneca est actuellement recommandé uniquement pour les personnes âgées de 18 à 64 ans", a tranché la commission, alors que l'Agence européenne des médicaments doit décider de sa commercialisation vendredi 29 janvier. Au Royaume-Uni, ce vaccin a reçu le feu vert du régulateur fin décembre, sans aucune contre-indication liée à l'âge.

Plus tôt dans la semaine, deux médias allemands ont mis en doute l'efficacité du vaccin, affirmant qu'elle n'était que de 8% pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Ces propos ont été démentis par le fabricant comme le gouvernement allemand pour qui ces médias ont "confondu" plusieurs données. Le directeur général du groupe, Pascal Soriot, a cependant reconnu qu'il existait "une quantité limitée de données pour la population âgée", jugeant donc "possible" que certains pays préfèrent ne pas l'administrer à cette catégorie pour l'instant.

Il a aussi assuré que son vaccin assurait une protection de 100% contre les formes sévères de Covid-19 et les hospitalisations. Et selon lui, le vaccin est capable de combattre le variant du coronavirus repéré en Angleterre, considéré comme bien plus contagieux.

Des retards prévus qui agaçent l'UE

À lire aussi
politique
Vaccination obligatoire : d'abord les soignants avant toute la population ?

Le vaccin AstraZeneca/Oxford représente un espoir dans l'objectif d'accélérer la vaccination à grande échelle dans le monde. Censé être efficace à 70% (contre 90% pour ceux de Pfizer et Moderna), il a l'avantage d'être peu cher (environ 2,50 euros la dose). Il est aussi facile à stocker : il peut être conservé à la température d'un réfrigérateur, soit entre 2°C et 8°C, contrairement aux deux autres qui ne peuvent être stockés à long terme qu'à très basse température (-20° Celsius pour le premier, -70°C pour le second).

Avant même qu'il ne soit homologué, l'Union européenne a précommandé 400 millions de doses, mais AstraZeneca a annoncé qu'elle ne pourrait livrer qu'"un quart" des doses initialement promises à l'UE au premier trimestre, en raison d'une "baisse de rendement" sur un site de fabrication européen.

Le groupe dit pouvoir livrer seulement 17 millions de doses à l'UE d'ici à fin février. Déjà à cran après des difficultés d'acheminement du vaccin produit par Pfizer-BioNTech, Bruxelles a jugé "inacceptable" le nouveau calendrier d'AstraZeneca et a demandé à la firme de recourir à la production d'usines situées au Royaume-Uni pour fournir les doses promises. Au risque d'entrer en concurrence avec les injonctions du gouvernement britannique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Santé Coronavirus Allemagne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants