2 min de lecture Vaccin

Coronavirus : pourquoi le vaccin AstraZeneca pourrait changer la donne

ÉCLAIRAGE - Les retards de livraison et les performances du vaccin AstraZeneca sur les seniors pourraient pousser la France à modifier sa stratégie vaccinale.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : pourquoi le vaccin AstraZeneca pourrait changer la donne Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Aurenche édité par Benjamin Hue

Où sont passés les vaccins ? Après les retards de livraison du vaccin Pfizer/BioNTech, le groupe pharmaceutique AstraZeneca a prévenu l'Europe qu'il ne pourrait pas honorer les commandes dans les conditions prévues par le contrat passé avec les 27 en raison de problèmes de production dans une usine

Ces retards à l'allumage remettent sérieusement en question les stratégies vaccinales mises en œuvre par les pays de l'Union. L'Europe a commandé 300 millions de doses auprès du groupa anglo-suédois, plus 100 millions à confirmer. La France en attendait 5 à 8 millions dès le mois de mars, soit 44 millions au total. 

Le gouvernement compte sur ce vaccin pour accélérer la campagne et la couverture vaccinale, à l'image du Royaume-Uni qui l'utilise depuis début janvier. Le sérum mis au point par AstraZeneca en partenariat avec l'université d'Oxford a en effet l'énorme avantage de pouvoir être conservé dans un frigidaire classique. Fini, donc, le casse-tête logistique et les -70 degrés nécessaires au stockage du vaccin Pfizer. 

Grâce à ce vaccin, les pharmaciens sont censés devenir les piliers de la campagne vaccinale, tout comme les médecins généralistes, qui espèrent eux aussi entrer dans la danse en vaccinant leurs patients dans leur cabinet, exactement comme pour la grippe. Autre avantage et pas des moindres, son prix : le vaccin AstraZeneca est facturé moins de 3 euros la dose quand les vaccins Pfizer et Moderna se vendent au-dessus de 15 euros.

La France compte sur lui pour accélérer la cadence

À lire aussi
vaccin
Les infos de 5h - Le gouvernement exhorte les soignants réticents à se faire vacciner

Avec le vaccin AstraZeneca/Oxford, le gouvernement compte protéger en masse les plus fragiles et les plus à risque. Mais ce plan vaccinal est pour l'instant suspendu aux performances du produit sur les seniors, qui ont la priorité des vaccins dans les premières phases de la campagne.

Des journaux allemands affirment que le vaccin de la firme britannique n'est efficace qu'à 8% sur les personnes de plus de 65 ans. AstraZeneca dément mais les données scientifiques sur son efficacité sur les personnes âgées se font attendre.

S'il se confirme qu'il n'est pas efficace chez les plus de 75 ans, cela risque de compliquer tout le plan prévu. On en saura plus vendredi. L'agence européenne des médicaments doit délivrer son autorisation de mise sur le marché. En précisant pour quelle population, quelle classe d'âge, le vaccin doit être privilégié et comment il doit s'insérer dans la stratégie vaccinale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vaccin Coronavirus Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants