1 min de lecture Laboratoire

Variants du coronavirus : Pfizer et BioNTech jugent leur vaccin efficace

Les entreprises ont assuré que selon des tests in vitro, leur vaccin restait efficace contre les variants britannique et sud-africain.

Cette photo prise le 15 janvier 2021 montre des ampoules du vaccin Pfizer-BioNTech non diluées pour Covid-19, conservées à -70 ° dans un super congélateur de l'hôpital du Mans.
Cette photo prise le 15 janvier 2021 montre des ampoules du vaccin Pfizer-BioNTech non diluées pour Covid-19, conservées à -70 ° dans un super congélateur de l'hôpital du Mans. Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Coline Daclin et AFP

Le nombre de morts du coronavirus a atteint un nouveau record mercredi 27 janvier, avec plus de 18.000 personnes décédées en 24 heures dans le monde. Alors que la situation épidémique se dégrade, les sociétés Pfizer et BioNTech ont annoncé une nouvelle optimiste : leur vaccin conserverait la grande majorité de son efficacité contre les principales mutations du virus, les variants britannique et sud-africain.

Dans un communiqué publié ce jeudi 28 janvier, Pfizer et BioNTech assurent que les tests in vitro "n'ont pas montré la nécessité d'un nouveau vaccin pour faire face aux variants émergents". Les entreprises soulignent toutefois qu'elles "continuent de surveiller les variants émergents et sont prêtes à réagir" si une de ces mutations s'avérait résistante au vaccin. 

Selon l'Organisation mondiale de la santé, 70 pays et territoires ont détecté au 25 janvier le variant britannique. Le variant sud-africain, lui aussi beaucoup plus contagieux que ne l'était le virus SARS-CoV-2 originellement, est présent dans 31 pays et territoires

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laboratoire Virus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants