2 min de lecture Société

Coronavirus : non, le vaccin Moderna n'a pas arrêté d'être distribué en Californie

FACT CHECKING - Des fausses rumeurs prétendant que le vaccin Moderna fait l'objet d'effets indésirables circulent sur les réseaux sociaux.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : non, le vaccin Moderna n'a pas arrêté d'être distribué en Californie Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Quentin Marchal

Depuis le début de la crise sanitaire, les laboratoires fournisseurs de vaccins font l’objet de nombreuses intox et la dernière en date prétend que le vaccin Moderna a cessé d’être distribué en Californie. Plusieurs messages comme, "Moderna arrête le vaccin, eux ils ont compris" , "une vraie fuite en avant" ou encore "les médias devront répondre de leur responsabilité" ont ainsi été repérés sur les réseaux sociaux après cette soi-disant annonce.

Dimanche 17 janvier,  le gouvernement de l’État américain a bien suspendu un lot Moderna après que 10 personnes ont eu des soucis d’allergie, avant de redonner le feu vert, le jeudi 21 janvier, pour la reprise des injections selon CNN.

Entre les mardi 5 et 12 janvier, plus de 330.000 doses du lot ont été distribuées à 287 fournisseurs à travers la Californie, qui compte 3,1 millions de cas positifs au coronavirus et plus de 36.000 décès. Dans le cas présent, le but des personnes répandant cette intox n’est pas de s’attarder sur la situation américaine mais de dénoncer la soi-disant inefficacité des vaccins et d’en informer le public français. 

En tout, la France doit recevoir 24 millions de doses de ce vaccin et 50.000 ont déjà été envoyées dans les régions les plus touchées de l'Hexagone, la semaine dernière. Pour l’instant, aucun effet indésirable du vaccin Moderna n’a été déclaré à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Pfizer également visée par des intoxs

À lire aussi
Coronavirus États-Unis
États-Unis : chez les catholiques, polémique autour du vaccin Johnson & Johnson

D'autres fausses informations circulent également sur Pfizer. Il s'agit du premier laboratoire à avoir dégainé un vaccin, c’est le plus connu et donc c’est celui qui génère le plus de fantasme. La semaine dernière, deux intox ont fait le tour du monde à son propos. La première, 33 personnes sont décédés en Norvège après une injection. La première partie de cette information est réelle mais le vaccin n’est pas mis en cause après enquête. 

Autre fausse information, Pfizer aurait testé ses produits pendant la Seconde Guerre mondiale, photos et témoignages à l’appui.  Cela est également faux puisque l'entreprise Pfizer a été fondée en 1849 par deux cousins allemands, venus s'installer aux États-Unis, avant de s'implanter pour la première fois en Europe qu'en 1950, à Bruxelles, soit cinq ans après la fin du conflit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société États-Unis Californie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants