1 min de lecture Armée

Coronavirus : un nouveau vol militaire pour transporter les malades

Des patients sont déplacés par l'armée pour aider à désengorger les services de réanimation. Jusqu'à présent, le dispositif était réservé aux zones de conflit.

L'avion militaire qui déplacé les patients des services de réanimation de Mulhouse.
L'avion militaire qui déplacé les patients des services de réanimation de Mulhouse. Crédit : Dimitri Rahmelow / RTL
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Il a décollé d'Istres, dans les Bouches-du-Rhône, samedi 21 mars. Un nouvel avion militaire médicalisé va embarquer depuis Mulhouse des patients touchés par le Covid-19, pour les emmener en Aquitaine, afin de soulager les services de réanimation débordés. Jusqu'à présent, le dispositif avait été réservé aux zones de conflit.

C'est le second A330 Phénix de l'armée de l'air équipé par le service de santé des armées qui a été utilisé en quelques jours pour évacuer les malades d'Alsace vers d'autres régions. Mercredi dernier, le 18 mars, l'armée a déjà évacué six patients de Mulhouse pour qu'ils soient accueillis à Marseille et Toulon

Le Haut-Rhin est l'un des principaux "cluster" de l'épidémie, un foyer majeur de la maladie depuis qu'un grand rassemblement évangélique a eu lieu fin février à Mulhouse. 1.551 personnes sont hospitalisées dans la région du Grand Est et 105 personnes y sont décédées du coronavirus, selon le dernier bilan de l'Agence régionale de santé.

Un hôpital de campagne pour épauler Mulhouse

La marine doit elle aussi aider à transférer des malades, de Corse vers la Côte d'Azur. Le porte-hélicoptère amphibie Tonnerre se rendra à Ajaccio et procédera à l'évacuation sanitaire d'une dizaine de patients touchés par l'épidémie pour les emmener à Marseille

À lire aussi
Un soldat devant l'hôpital Emile Muller (Mulhouse), le 22 mars 2020, dans le cadre de l'opération militaire "Résilience" et de la lutte contre le nouveau coronavirus coronavirus
Coronavirus : deux patients évacués par l'armée depuis Metz vers l'Allemagne

À Mulhouse, un hôpital de campagne doit également aider à désengorger les services de réanimation. Il comptera 30 lits pour une centaine de membres soignants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Santé Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants