1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : un médecin urgentiste "inquiet" évoque "une situation déstabilisante"
1 min de lecture

Coronavirus : un médecin urgentiste "inquiet" évoque "une situation déstabilisante"

INVITÉ RTL - Le médecin urgentiste Fred Adnet se dit "inquiet" de l'épidémie de coronavirus et de la gestion de la crise qui "désorganise l'hôpital."

Fred Adnet, chef des urgences de l'hôpital Avicenne à Bobigny, en Seine-Saint-Denis.
Fred Adnet, chef des urgences de l'hôpital Avicenne à Bobigny, en Seine-Saint-Denis.
Crédit : RTL
Coronavirus : un médecin urgentiste "inquiet" évoque "une situation déstabilisante"
10:03
Coronavirus : un médecin urgentiste "inquiet" évoque "une situation déstabilisante"
10:03
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Chloé Richard-Le Bris

Le seuil du millier de cas de coronavirus a été dépassé en France, le dernier bilan fait état de 19 morts. "J'ai déjà été confronté à des crises sanitaires, mais de cette envergure, une crise sanitaire qui vient désorganiser l'hôpital, qui fait appel à nos ressources les plus profondes, puisqu'on rappelle du personnel, puisqu'on fait intervenir des internes, des étudiants hospitaliers...Non, c'est la première fois que je vis le début de cette crise, parce qu'on en est quand même au début", témoigne Fred Adnet, chef du service des urgences à l’hôpital Avicenne de Bobigny, en Seine-Saint-Denis et directeur du SAMU de ce département.

Pour ce médecin, "c'est une situation assez déstabilisante, très prenante et, on va dire, un petit peu inquiétante quand même." Fred Adnet se dit "clairement inquiet. C'est une épidémie qui a quand même un taux de mortalité qui est supérieur à celui de la grippe, c'est une épidémie qui va intéresser probablement beaucoup de citoyens et qui va avoir probablement un impact majeur sur nos structures hospitalières."

L'hôpital se prépare, "mais est-ce qu'on est prêt ? Ça, on va le savoir dans un proche avenir." Pour lui, le coronavirus est un "véritable défi, un défi organisationnel, un défi aussi sur les traitements puisque c'est une épidémie pour laquelle on n'a pas de traitement". Avec le coronavirus, les médecins procèdent ainsi à un traitement symptomatique. D'après Fred Adnet, dans la société française, "l'inquiétude est légitime."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/