2 min de lecture Droit du travail

Coronavirus : comment faire pour garder vos enfants ?

ÉCLAIRAGE - L'épidémie de Covid-19 a entraîné la fermeture des établissements scolaires dans les foyers d'épidémie. Comment organiser la garde de vos enfants ?

>
Coronavirus : comment garder vos enfants ? Crédit Image : Unsplash/CDC | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy
et AFP

Pas d'école, pas de panique. Les parents dont les enfants sont scolarisés dans des établissements scolaires fermés dû à l'épidémie de coronavirus peuvent bénéficier dès mercredi 4 mars d'un arrêt de travail pour les garder chez eux. Pour cela, leur employeur doit en faire la demande en ligne.

L'OMS a indiqué que près de 300 millions d'élèves étaient privés d'accès à l'école. En France, peu d'établissements sont concernés. Mardi, le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a indiqué qu'environ 120 établissements scolaires étaient fermés, essentiellement dans l'Oise et le Morbihan, autour des principaux foyers épidémiques.

Bien qu'une continuité pédagogique soit assurée, les élèves concernés sont parfois contraints de rester seuls. Si vous ne pouvez pas utiliser de jours de congés ou télétravailler, vous pouvez bénéficier d'un arrêt de travail spécifique pour vous permettre de rester avec vos enfants.

Qui peut bénéficier de cet arrêt de travail ?

Attention, cette nouvelle règle vient avec certaines conditions. Seuls les parents d'enfants "de moins de 16 ans accueillis ou scolarisés dans les établissements fermés", sans "solution de garde" et dans l'incapacité de télétravailler, peuvent "être placés en arrêt de travail indemnisé", précise le ministère dans un communiqué.

À lire aussi
Une salariée en télétravail (illustration) coronavirus
Télétravail et coronavirus : quels frais sont pris en charge par l'employeur ?

Par ailleurs, seul un des deux parents peut prétendre au versement d'indemnités journalières par l'Assurance maladie et "pour la durée de fermeture de l'établissement", est-il précisé dans le communiqué du ministère.

À qui s'adresser ?

"Afin de faciliter les démarches des familles et d'alléger la charge de travail" des acteurs du système de santé, "un service en ligne dédié a été créé par l'Assurance maladie, à destinations des employeurs de tous les régimes de sécurité sociale (régime général, régime agricole, régimes spéciaux et travailleurs indépendants)". Le parent concerné n'a pas besoin de se rendre chez le médecin et est simplement invité à "solliciter son employeur", chargé de remplir le formulaire "accessible sur le site internet dédié https://declare.ameli.fr/". 

Garde-t-on l'intégralité de son salaire ?

Il faut se renseigner au cas par cas pour savoir à quel niveau vous allez être indemnisé. Comme pour un arrêt maladie, une partie est prise en charge par l'assurance maladie et une autre est prise en charge par l'employeur. C'est là qu'il faut vérifier si votre entreprise applique la loi de base ou obéit à celles d'un accord d'entreprise : les règles varient. Le maintien du salaire à 100% n'est pas garanti.

Et pour les parents enseignants ?

Si les parents sont enseignants dans une zone hors foyer d'épidémie, les mêmes conditions s'appliquent. Un seul des deux peut bénéficier d’une autorisation spéciale d’absence sans jour de carence, informe le ministère de l'Éducation nationale. Comme pour les salariés du privé, celui-ci doit "justifier, d’une part de la mesure d’éloignement (attestation de l’établissement scolaire notamment), et d’autre part de l’absence de solution de garde. Cette autorisation est accordée pour une durée de 14 jours."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droit du travail Coronavirus Éducation nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants