2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : qui pourra recevoir des masques gratuits ?

INVITÉE RTL - Olivier Véran a annoncé la distribution de masques gratuits pour "le public précaire", une décision "évidente" pour Marie-Aleth Grard, présidente d'ATD Quart Monde.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : qui pourra recevoir des masques gratuits ? Crédit Image : THOMAS COEX / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
Victor
Victor Goury-Laffont et Sarah Belien

"L'État n'a pas vocation à payer des masques pour tout le monde tout le temps." C'est ce qu'a annoncé Emmanuel Macron, lors d'une interview le mardi 21 juillet. Néanmoins, son ministre de la Santé Olivier Véran a précisé devant l'Assemblée nationale qu'il y aurait une "distribution de masques gratuits à l'intention du public précaire, notamment le public qui bénéficie de la complémentaire santé solidaire."

Pour Marie-Aleth Grard, présidente d'ATD Quart Monde, "c’est une évidence que l’État vienne au secours des plus défavorisés". "On ne peut pas imaginer qu'une personne qui a 500 euros par mois pour survivre dépense plus de 200 euros par mois pour les masques," dénonce-t-elle au micro de RTL ce mercredi 22 juillet.


L’association UFC-Que Choisir estime en effet qu'il faut dépenser 100 euros par mois en masques jetables pour une famille avec deux enfants, et cela peut aller jusqu’à 200 euros pour des masques sont réutilisables, en tissu.

Qui peut bénéficier de la gratuité des masques ?

Depuis 2019, la complémentaire santé solidaire a remplacé la couverture maladie universelle complémentaire et permet à des personnes aux revenus modestes de voir leurs dépenses de santé prises en charge gratuitement ou pour l'équivalent d'un euro par jour. Ceci peut par exemple couvrir les frais de santé dentaire ou l'achat de médicaments.

À lire aussi
Un prototype de vaccin contre la Covid-19 coronavirus
Coronavirus : quelles sont les étapes de validation du futur vaccin ?

Pour bénéficier gratuitement de ce programme, il faut se situer en-dessous de certains seuils de revenus. Par exemple, une personne seule ne peut gagner plus de 9.032 euros par an, soit 753 euros par mois. Un foyer de quatre personnes est éligible s'il génère moins de 18.954 euros par an, ou 1.579 euros par mois. Il est néanmoins possible de souscrire à cette complémentaire, au prix d'un euro par jour, pour les personnes qui dépassent de peu ces seuils.

Pour Marie-Aleth Grard, la distribution de masques gratuits doit surtout concerner les personnes qui n'ont pas d'autres moyens que de se rendre dans des lieux de distribution alimentaire principalement. "Les masque doivent être distribués dans ces lieux, les centres communaux d'action sociale (CCAS), les lieux dans lesquels ces gens se rendent régulièrement." Même si selon elle, ce n'est pas ça qui "va changer la vie des personnes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Pauvreté Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants