1 min de lecture Pauvreté

Coronavirus : les maraudes de la Protection civile au secours des SDF

Les SDF sont d'autant plus vulnérables dans les rues que les passants les ont désertées. Les maraudes sont encore plus nécessaires que d'habitude.

Stephane Carpentier RTL Evenement Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Coronavirus: les maraudes de la Protection civile au secours des SDF Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Julien Fautrat | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Julien Fautrat édité par Nicolas Scheffer

Le confinement touche aussi les sans-abris qui doivent respecter le fameux "restez chez-vous". Sauf que leur chez-eux, ce sont les centres d'hébergements que les SDF ont plutôt tendance à fuir en cette période particulière.

"Quand on leur demande de ne pas bouger, il faut que la nourriture vienne là où ils sont implantés", explique Sandrine, de la Protection civile qui organise une maraude dans le XIIe arrondissement de Paris. Des kits avec des denrées sont d'abord récupérés : près de 100 paniers repas sont distribués avant l'heure du dîner. 

Certains SDF sont très isolés, cachés derrière des buissons, dans un recoin. D'autres encore dorment au milieu des gravats de chantier. Dans ces rues désertées par les passants, on ne voit plus les démunis qui ne peuvent plus faire la manche. Les maraudes sont d'autant plus nécessaires que ces personnes sont parfois effrayées à l'idée d'aller dans des lieux d'attroupements où sont distribués des repas. 

L'association a besoin de 10 millions d'euros

"Je suis confiné dans ma tente. J'attends le 11 mai pour pouvoir bouger un peu", dit Jacques, qui raconte que les habitants du quartiers s'arrêtent pour lui donner un peu d'argent, chose rarissime avant le confinement. Il se demande comment il pourra se procurer des masques.

À lire aussi
Un enfant sans-abri (illustration) rentrée scolaire
Plus de 1.400 mineurs ont dormi dans la rue la veille de la rentrée scolaire

La Protection civile continue son soutien aux pompiers et aux Ehpad en plus des maraudes. Mais pour la première fois de son histoire, l'association lance un appel à l'aide car il lui manque 10 millions d'euros. L'association se finance en dispensant des formations aux premiers secours dans les entreprises ou en encadrant des manifestations sportives ou dans les festival, mais tout est annulé. Paradoxalement au moment où son action est vraiment indispensable sur le terrain...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pauvreté Société SDF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants