1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : pourquoi lever les restrictions lundi alors que les contaminations augmentent ?
1 min de lecture

Coronavirus : pourquoi lever les restrictions lundi alors que les contaminations augmentent ?

ÉCLAIRAGE - Les contaminations repartent à la hausse dans le pays mais pourtant dès le 14 mars le masque et le passe vaccinal disparaitront, à quelques exceptions. Alors dans ce contexte, faut-il lever les dernières restrictions ?

L'application TousAntiCovid et un masque FFP2 (illustration).
L'application TousAntiCovid et un masque FFP2 (illustration).
Crédit : Pascal GUYOT / AFP
Coronavirus : pourquoi les contaminations repartent à la hausse
00:01:21
Coronavirus : pourquoi lever les restrictions lundi alors que les contaminations augmentent ?
00:01:27
Agathe Landais & Cassandre Jeannin

À partir de ce lundi 14 mars, comme partout en intérieur, le masque ne sera plus obligatoire et le passe vaccinal disparaîtra, a annoncé Olivier Véran la semaine dernière. Une levée des restrictions sanitaires qui ravit certains Français, mais en inquiète d'autres car l'épidémie est encore loin d'être derrière nous. 

Le nombre de contaminations, indicateur scruté par les autorités, repart à la hausse avec en moyenne 58.000 cas quotidiens ces 7 derniers jours. En une semaine, les cas ont augmenté de 11%, ce qui marque une nette reprise de la circulation virale notamment en raison de la rentrée scolaire mais aussi d'un relâchement du respect des gestes barrières.

Dans ce contexte, une question se pose : est-ce raisonnable de lever les dernières restrictions ce lundi ? Pour le gouvernement oui. Tout d'abord, les données hospitalières sont toujours au vert, avec moins de 2.000 lits de réanimation occupés par des patients Covid et 21.000 hospitalisations, soit 8% de moins que la semaine dernière.
 
Par ailleurs, l'exécutif ne craint pas de reprise massive des contaminations. Le variant d'Omicron BA.2, désormais majoritaire en France, est sous haute surveillance mais toutes les données à disposition à ce stade sont très encourageantes. L'Institut Pasteur estime qu'il n'engendrera pas de rebond de l'épidémie et selon les premières études, ce variant serait plus contagieux mais moins virulentCe qui signifie qu'il va circuler mais ne provoquera pas de cas graves entrainant une tension sur les hôpitaux.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de