2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : le pic épidémique sera-t-il atteint "dans 7 à 10 jours" ?

ÉCLAIRAGE - Le ministre de la Santé a assuré que le pic épidémique n'était plus très loin. C'est possible pour l'Île-de-France, mais encore faut-il que ce soit le cas partout en France.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus : le pic épidémique sera-t-il atteint "dans 7 à 10 jours" ? Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Crédit Média : Odile Pouget | Durée : | Date : La page de l'émission
Odile Pouget édité par Coline Daclin

La France sera confinée dès le 3 avril, afin de lutter contre l'épidémie de Covid-19. Il faut dire que la situation sanitaire dans laquelle nous sommes est compliquée. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a expliqué ce jeudi 1er avril au matin que le pic épidémique pourrait être atteint dans 7 à 10 jours

Cela paraît possible puisqu'en Île-de-France, l'une des régions les plus touchées, un très léger ralentissement du taux d'incidence s'amorce depuis quelques jours. Le nombre de nouvelles contaminations n'a augmenté que de 12% sur une semaine, c'est moitié moins que la semaine d'avant, au moment où les restrictions sanitaires ont été mises en place. Si on continue sur cette lancée, on peut envisager d'atteindre ce pic dans une grosse semaine, et donc que la courbe s'inverse.  

Mails il faut aussi que ce ralentissement s'observe dans les régions qui seront sous restrictions samedi 3 avril. Dans les Pays de la Loire, par exemple, les nouvelles contaminations ont augmenté de 30% sur les 7 derniers jours.

Un calendrier vaccinal tenable ?

Emmanuel Macron a aussi établi un calendrier pour la vaccinations : les plus de 60 ans doivent être vaccinés à partir du 16 avril, les plus de 50 ans à partir du 15 mai, et à partir de mi-juin, ce sera au tour des moins de 50 ans.

À lire aussi
Joe Biden
Les infos de 18h - Aux États-Unis, des bières gratuites pour relancer la campagne de vaccination

A priori, le calendrier pourrait être tenu. En avril, par exemple, la France est censée recevoir 12 millions de nouvelles doses, alors qu'on comptabilise 8 millions de personnes dans la tranche des 60-70 ans, auxquels on ajoute les 3 millions de Français entre 70 et 75 ans à qui on vient tout juste d'ouvrir la vaccination.  Et 8 + 3 =  11 millions ! 

Par ailleurs, tout le monde ne voudra pas se faire vacciner, donc c'est théoriquement possible. À condition toutefois qu'il n'y ait pas de nouveaux problèmes de livraison. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Virus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants