1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : le futur vaccin se fera-t-il par voie nasale ?
1 min de lecture

Coronavirus : le futur vaccin se fera-t-il par voie nasale ?

Des chercheurs américains ont réussi les premières phases de test d'un vaccin par voie nasale. Il serait plus efficace qu'une injection classique.

Une vaccination par spray nasal (illustration)
Une vaccination par spray nasal (illustration)
Crédit : TIM SLOAN / AFP
Coline Daclin

Dans la course au vaccin contre la Covid-19, toutes les possibilités sont envisagées. Parmi elles, celle d'un vaccin par voie nasale. Aux États-Unis, des chercheurs de l’université de Washington ont ainsi réussi les premières phases d'essai d'un tel vaccin. Ils n'en sont toutefois qu'aux tests sur les animaux.

Alors non, il ne s'agit pas d'une injection dans le nez. Le vaccin nasal se fait par pulvérisation du produit dans le nez. Ce n'est pas une nouveauté : il existe déjà un vaccin nasal contre la grippe. Il n'est toutefois pas encore commercialisé en France, et la Haute Autorité de Santé (HAS) a estimé qu'il n'avait "pas d’avantage clinique démontré dans la stratégie de prévention de la grippe".

Pourquoi une pulvérisation dans le nez contre la Covid-19 ? Parce que c'est aussi par la muqueuse du nez que le virus peut nous contaminer. Le 14 juillet dernier, le New York Times vantait déjà les mérites d'un vaccin nasal : "les vaccins intramusculaires ont généralement du mal à susciter une réponse de la muqueuse", écrivait le quotidien américain.

Plus efficace qu'une injection ?

Dans leur étude publiée en ligne dans la revue Cell, les chercheurs américains expliquent avoir également observé que l'administration par voie nasale créait une forte réponse immunitaire

À lire aussi

Ils ont comparé l'injection de la même formule à sa pulvérisation dans le nez sur des souris, et ont trouvé que la voie nasale était plus efficace pour empêcher l'infection.

Mais même si l'idée de vous faire vacciner sans être piqué vous semble alléchante, le vaccin par voie nasale ne devrait pas être commercialisé tout de suite. Il doit encore être testé sur des primates, puis sur des humains.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/