1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : pourquoi il ne faut pas désinfecter son animal au gel hydroalcoolique

Pas de détergent ni de gel hydroalcoolique pour désinfecter les chiens et les chats. L'Ordre des vétérinaires alerte les propriétaires contre les dangers de l'utilisation de ces produits sur un animal domestique.

Un jeune chien de race husky (photo d'illustration).
Un jeune chien de race husky (photo d'illustration). Crédit : Jordan Nelson / Unsplash
AFP et Benoît Collet

En pleine épidémie de Covid-19, la peur de la contagion entraîne des comportements dangereux de la part de certains maîtres, qui se mettent à laver leurs animaux de compagnie à l'aide de gel hydroalcoolique ou d'eau de javel


"C'est curieux de penser à désinfecter son animal avec des détergents ou du gel hydroalcoolique alors que l'on sait que l'eau savonneuse ou un shampoing pour chien marche très bien", explique Christine Debove, conseillère régionale de l'Ordre des vétérinaires d'Île-de-France. En se léchant, les chiens peuvent ensuite développer "des irritations au niveau des muqueuses et des réactions cutanées".

La vétérinaire alerte par ailleurs sur le fait que "si le chien ou le chat ingère de l'alcool en se léchant, il aura une réaction plus accentuée qu'un humain, car ils ne digèrent pas correctement l'alcool". Elle rappelle que laver les pattes de son chien de retour de promenade avec de l'eau savonneuse est un "geste d'hygiène de base que l'on devrait avoir tout le temps".

"il faut savoir que cela peut être extrêmement problématique pour le chien, soit parce que cela lui brûle la peau, soit parce qu'après, en se léchant, il peut se brûler la bouche. Que vous soyez obligés ensuite d'aller chez le vétérinaire en urgence pour ce genre de choses, ce serait quand même un comble", ajoute de son côté Jarek Szczepaniak, docteur aux urgences vétérinaire de Toulouse.

À lire aussi
La Poste (Illustration). emploi
La Poste va recruter 2.000 jeunes pour des emplois d'été


Même s'il n'existe aucune preuve scientifique que les animaux transmettent le Covid-19, l'Académie nationale de médecine a appelé la semaine dernière les propriétaires à appliquer des principes de précaution. Des tests ont effectivement révélé des traces du virus dans les naseaux et dans la gueule d'un chien à Hong-Kong

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Animaux Vétérinaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants