2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus en Gironde : EHPAD, masques, rassemblements... Les nouvelles mesures

La préfète de Gironde, Fabienne Buccio, a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus à Bordeaux, à la demande du Premier ministre Jean Castex.

Le palais Rohan, mairie de Bordeaux
Le palais Rohan, mairie de Bordeaux Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Vendredi 11 septembre, lors d'un point sur la lutte contre le coronavirus, le Premier ministre Jean Castex a appelé les préfets de Gironde, des Bouches-du-Rhône et de Guadeloupe à prendre des mesures supplémentaires alors que la situation à Bordeaux, Marseille et dans l'île inquiètent. La préfète de Gironde, Fabienne Buccio, a ainsi donné de nouvelles instructions ce lundi 14 septembre. 

Ainsi, "de nouveaux centres de dépistage dédiés seront ouverts à Bordeaux", a expliqué Fabienne Buccio. "Une entraide régionale des CHU de Poitiers et Limoges est déjà mise en place". "Les maires devront utiliser leurs registres communaux" pour appeler les plus fragiles, "comme en période de canicule". 

Pour les résidents en EHPAD, il y aura "concentration des personnels multi-sites sur un seul site" et "une limitation des visites à 2 personnes par semaine et par résident". Les cas suspects seront isolés, et l'ensemble des résidents et médecins testés. 

Une limitation des rassemblements

Il y aura "une verbalisation accrue pour non port du masque aux abords des établissements scolaires et dans l'hyper-centre de Bordeaux". Le gouvernement a décidé de détacher à Bordeaux des gendarmes mobiles et une unité de CRS pour aider à appliquer cette mesure, alors que la police municipale sera mobilisée. 

À lire aussi
Coronavirus : la France dépasse les 10.000 nouveaux cas en une journée (illustration) Coronavirus France
Les infos de 8h - Coronavirus en France : en quoi la situation est plus difficile qu'en mars ?

"Pour toute la Gironde, abaissement de la jauge de 5.000 à 1.000 personnes" pour les rassemblements, a annoncé la préfète. "Les événements type brocantes ou fêtes des voisins ne seront pas autorisés." Pour les manifestations revendicatives, un protocole devra être mis en place, sous peine d'être interdites. "Les journées européennes du Patrimoine sont annulées" à Bordeaux

Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits dans les parcs, jardins et quais à Bordeaux. La consommation d'alcool debout sur la voie publique l'est également, ainsi que les soirées dansantes, y compris dans les mariages. Il y aura plus de transports en commun au moment des heures de pointe. 

Le port du masque obligatoire étendu

Pour les entreprises, les contrôles de l'inspection du travail seront multipliés. "Qu'elles utilisent chaque fois que c'est possible le télétravail", a lancé la préfète de Gironde. 

L'obligation du port du masque est étendue à 50 mètres autour des lieux d'éducation et les lieux culturels. Les fêtes étudiantes sont annulées. Les vestiaires seront fermés, sauf dans les piscines et pour les équipements utilisés par les écoles. Les sorties scolaires dans le primaire et le secondaire sont interdites. 

Les rassemblements privés ne devront pas excéder les 10 personnes. La préfète a notamment souligné que les mariages pouvaient se tenir, mais en très petit comité. Il ne s'agit que d'une recommandation, mais la préfète a insisté pour qu'elle soit respectée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Gironde
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants