1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. 3 questions sur le nouveau "collectif de citoyens" sur les vaccins
2 min de lecture

3 questions sur le nouveau "collectif de citoyens" sur les vaccins

ÉCLAIRAGE - Un collectif de 35 citoyens sera mis en place pour s'exprimer sur la stratégie vaccinale. Ses participants seront tirés au sort avec des critères de représentativité.

Un vaccin contre la maladie du coronavirus (illustration)
Un vaccin contre la maladie du coronavirus (illustration)
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Coline Daclin

La campagne de vaccination en France a débuté le dimanche 27 décembre. D'abord dans les Ehpad, elle vise en priorité les publics les plus âgés, avant d'être étendue petit à petit à la population générale. Ce lundi 4 janvier, la vaccination a ainsi été étendue aux médecins de plus de 50 ans.

Mais par rapport à ses voisins européens, la France vaccine lentement. Le 3 janvier, on comptait en effet un peu plus de 500 vaccinés, contre plus de 84 000 en Italie et plus de 230 000 en Allemagne. Même la Haute Autorité de Santé (HAS), qui refuse de parler de "désastre", soutient que la vaccination "doit probablement s'accélérer".

Sous le feu des critiques, le gouvernement a donc décidé de former un "collectif de citoyens" pour se prononcer sur la stratégie vaccinale, a révélé dimanche 3 janvier le JDD. À partir de ce lundi 4 janvier, 35 personnes vont être tirées au sort pour y participer.

1. À quoi va servir le collectif ?

Le collectif de citoyens doit se prononcer sur la stratégie vaccinale, donner un avis sur les choix politiques qui ont été faits. Ses observations permettront "d'appuyer l'élaboration des recommandations que le CESE [le Conseil économique, social et environnemental, NDLR] adressera à l'exécutif", précise un communiqué du CESE en date du 21 décembre. 

À lire aussi

Ils sont invités à exprimer leurs "craintes, résistances ou questions liées aux enjeux de la campagne de vaccination", poursuit le communiqué pour "partager les préoccupations et interrogations de la société française". Pour le gouvernement, le but est de montrer de la transparence vis-à-vis des Français en la matière.

2. Comment ses membres seront-ils choisis ?

Les 35 membres du collectif citoyen sur la vaccination seront sélectionnés selon "des critères d’âge, de genre, de région, de niveau de diplôme, de catégorie socioprofessionnelle et de type d’habitation", rapporte le JDD

Pour assurer une bonne représentativité des positions des personnes tirées au sort, celles-ci devront avoir répondu de manière variée à la question suivante, sur une échelle de 1 à 5 : "Avez-vous l'intention de vous faire vacciner dans l'année 2021 contre la Covid-19 ?" L'objectif étant de "constituer a posteriori les équilibres au sein du collectif de citoyens, afin d’avoir des avis et des recommandations reflétant les positions en présence au sein de la société française".

3. Quels autres dispositifs seront mis en place ?

Le collectif citoyen sera encadré par une commission temporaire au sein du CESE. Celle-ci pilotera le dispositif et organisera la consultation. La commission est présidée par Marie-Andrée Blanc, présidente de l'Union nationale des Associations Familiales (UNAF).  

Cette même commission devra "organiser un mécanisme récurrent de partage des préoccupations et informations" avec les différentes associations de malades, qui ne sont pas représentés. Une plateforme numérique de consultation sera aussi créée pour recueillir les préoccupations des Français. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/