2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : 3 questions sur la suspension des essais du vaccin AstraZeneca

ÉCLAIRAGE - Le laboratoire AstraZeneca a annoncé la mise en pause des essais cliniques de son vaccin ce mardi 8 septembre après l'apparition d'une "maladie potentiellement inexpliquée".

Le logo d'AstraZeneca (illustration)
Le logo d'AstraZeneca (illustration) Crédit : Paul ELLIS / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

C'est un des projets de vaccins le plus prometteur contre la Covid-19. Si prometteur que des centaines de millions de doses de ce vaccin ont été pré-vendues à de nombreux pays avant même la fin des essais. Ce mardi 8 septembre, AstraZeneca a annoncé la mise en pause des essais cliniques de son vaccin

Le vaccin était en phase III des essais, c'est-à-dire la dernière étape avant une éventuelle commercialisation. Il s'agit de tests de grande ampleur. Des milliers de volontaires au Royaume-Uni, au Brésil, en Afrique du Sud et, depuis le 31 août, aux États-Unis, ont ainsi participé à l'étude. 

AstraZeneca espère livrer son vaccin avant la fin de l'année. Des millions de doses ont déjà été pré-vendues, dont entre 150 et 250 millions en Amérique Latine où l'épidémie est particulièrement active. Mais la livraison pourrait être retardé par cette suspension des essais

Pourquoi ?

Dans un communiqué, la société affirme que cela est dû à l'apparition d'une "maladie potentiellement inexpliquée". "Une action de routine", selon elle, dès lors que ce type d'événement survient. "Le participant devrait guérir", affirme un proche du dossier, cité par Statnews, un site d'actualité médicale américain. 

Quelle conséquence ?

À lire aussi
Un policier contrôle l'attestation dérogatoire d'un homme à Paris pendant le couvre-feu, le 17 octobre 2020 confinement
Confinement : quels sont les trois types d'attestation à prévoir pour vos déplacements ?

La principale conséquence de cette interruption est évidemment un éventuel retard dans un calendrier serré. Le ministre de la Santé britannique avait déclaré lundi 7 septembre espérer des résultats des essais pour fin 2020 ou début 2021. La société affirme toutefois "accélérer l'examen de l'événement afin de minimiser tout impact potentiel sur le calendrier". 

Selon une source citée par Statnews, cela pourrait avoir aussi des conséquences sur les autres projets de vaccins d'AstraZeneca et sur les autres projets de vaccin contre la Covid-19, sans donner plus de détails.

Vers la fin du projet AstraZeneca ?

"Les arrêts cliniques ne sont pas rares", rappelle Statnews. S'il est le premier vaccin contre la Covid-19 à en souffrir, cela ne remet pas en cause définitivement l'efficacité du projet. Ainsi, selon le laboratoire, "une évaluation des données de sécurité par un comité indépendant" va être menée. Si un avis contraire n'est pas émis, les essais pourront alors reprendre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Vaccin Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants