1 min de lecture Recherche

Coronavirus : le vaccin russe "Spoutnik V" est-il efficace ?

Les premiers tests de "Spoutnik V", le vaccin russe contre le Covid-19, ont donné des résultats encourageants. Le Kremlin est lui déjà persuadé de son efficacité et souhaite le produire dès septembre.

Le vaccin russe doit encore être testé sur un échantillon de 40.000 personnes.
Le vaccin russe doit encore être testé sur un échantillon de 40.000 personnes. Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

Le gouvernement russe et l'Institut de recherche Gamaleïa ont annoncé que les résultats du test préliminaire de leur vaccin contre le Covid-19, "Spoutnik V", s'était révélé concluant. Il déclencherait une réponse immunitaire et n'entraînerait pas d'effets indésirables graves, concluent les chercheurs dans leur étude, publiée dans la revue scientifique The Lancet.

Pour le moment, le vaccin a été testé sur un groupe de 76 adultes volontaires en bonne santé, âgés de 18 à 60 ans. La nouvelle étude, ou phase 3, nécessitera 40.000 participants et des essais avec du placebo.

Le 11 août, les autorités russes avaient annoncé l'entrée de Spoutnik V dans la 3e et dernière phase d'essais cliniques. Moscou avait par ailleurs affirmé sa volonté d'homologuer "Spoutnik V" dès septembre, sans attendre les résultats de cette 3e phase d'essais, puis de démarrer les campagnes de vaccination en janvier. De leur côté les occidentaux (États-Unis et Allemagne en tête) ont émis des doutes sur son efficacité, en raison du manque de données publiques sur les essais menés en Russie.

Ces résultats sont "de bon augure" mais ne disent pas si le vaccin provoquera aussi une réponse immunitaire chez les personnes âgées, plus à risque face au coronavirus, souligne Naor Bar-Zeev, spécialiste des vaccins à l'école de santé publique Johns Hopkins Bloomberg (Baltimore), qui n'a pas participé à l'étude.

À lire aussi
Un prototype de vaccin contre la Covid-19 États-Unis
Covid-19 : le laboratoire Eli Lilly suspend l'essai d'un traitement à base d'anticorps

Pour Vladimir Poutine en revanche, pas de doute possible, le vaccin en test procurerait une "immunité durable", comme il l'a affirmé le 11 août dernier, avant même d'avoir pris connaissances des résultats de l'étude préliminaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Recherche Vaccin Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants