1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Affaire Buitoni : qu’est-ce que la bactérie E.Coli ?
1 min de lecture

Affaire Buitoni : qu’est-ce que la bactérie E.Coli ?

Mise en avant par une récente flambée de cas en France, la bactérie Escherichia Coli est la source d'intoxications alimentaires. La transmission survient majoritairement lors de la consommation d’aliments contaminés.

L'usine Buitoni de Caudry, où les pizzas étaient fabriquées
L'usine Buitoni de Caudry, où les pizzas étaient fabriquées
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Sandra Cazenave & AFP

E.Coli : son nom fait peur. Mise en avant dans l'actualité par une récente flambée de cas en France, liée à des pizzas Buitoni (Nestlé), Escherichia Coli est une bactérie à l'origine de nombreuses intoxications alimentaires, parfois mortelles - mais moins que les salmonelles et la listeria.

La première souche a été isolée lors d’une flambée de TIA survenue aux États-Unis en 1982. L’épidémie avait été provoquée par des hamburgers dont les steaks hachés étaient insuffisamment cuits.

E.Coli fait partie d'une grande famille de bactéries qui réside dans le tube digestif de l’homme et des animaux à sang chaud. La majorité des souches de E.Coli sont inoffensives, rappelle l'institut Pasteur. 

Mais certaines variétés peuvent provoquer des intoxications. C'est la consommation d'une gamme d'aliments crus ou mal cuits qui peut être incriminée, de certaines viandes à des graines germées, comme dans la pire épidémie observée à ce jour en Europe en 2011. La contamination peut également survenir lors de la traite ou l’abattage de ces animaux.

Un "syndrome hémolytique et urémique" dans de rares cas

À lire aussi

L'infection peut provoquer douleurs abdominales et diarrhées, lesquelles peuvent évoluer vers des formes sanglantes (colites hémorragiques). Des vomissements et de la fièvre peuvent aussi survenir. Dans de rares cas, ces intoxications, qui apparaissent trois à quatre jours après l'ingestion, peuvent dégénérer en "syndrome hémolytique et urémique" (SHU), avec notamment une insuffisance rénale, mortel dans 3 à 5% des cas. Ce sont surtout les personnes âgées et les enfants qui sont menacés.

La bactérie E.Coli peut aussi être à l'origine d'infections urinaires (cystites), en particulier chez la femme. Dans des cas rares, la bactérie peut infecter d'autres organes tels que la vésicule biliaire. Elle peut aussi causer des méningites chez le nouveau-né.

L'infection grave à E.Coli est particulièrement difficile à traiter : il ne faut pas utiliser d'antibiotiques qui risquent, au contraire, d'empirer les choses.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.