1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Scandale Buitoni : des contrôles ont-ils été effectués dans l'usine de Caudry ?
3 min de lecture

Scandale Buitoni : des contrôles ont-ils été effectués dans l'usine de Caudry ?

L'usine de Caudry est au cœur de la polémique sur les pizzas Buitoni. Nestlé, propriétaire de la marque, dément tout problème d'hygiène dans la chaîne de production.

L'usine Buitoni de Caudry, où les pizzas étaient fabriquées
L'usine Buitoni de Caudry, où les pizzas étaient fabriquées
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Scandale Buitoni : des contrôles ont-ils été effectués dans l'usine de Caudry ?
00:06:47
Scandale Buitoni : des contrôles ont-ils été effectués dans l'usine de Caudry ?
00:06:47
Hortense Crépin & Virginie Garin & Arnaud Tousch - édité par Nicolas Barreiro

Plusieurs dizaines d'enfants ont été contaminés par la bactérie E.coli après avoir consommé des pizzas de la marque Buitoni, deux d'entre eux en sont décédés. Pour le moment, au moins 16 familles souhaitent porter plainte contre le fabricant pour "blessures involontaires" notamment. 

La semaine dernière, la Direction générale de la Santé a lancé l'alerte, des analyses confirment un lien entre ces produits surgelés et des cas d'enfants contaminés par la bactérie Escherichia Coli. Cela met en lumière des failles dans l'usine de Caudry, dans le Nord, d'où sortent entre 150.000 et 200.000 pizzas par jour. Au micro de RTL, deux anciennes salariés avaient témoigné des conditions d'hygiène déplorables au sein de cette usine. 

Du côté de Nestlé, propriétaire de Buitoni, tout problème d'hygiène est démenti. Ils assurent que des contrôles sont régulièrement effectués et qu'il n'y a jamais eu de difficulté.

À écouter

Buitoni : l'hygiène déplorable dans l'usine de Caudry racontée par d'anciennes salariées
00:02:06

Il y a bel et bien des contrôles dans cette usine. Selon Nestlé, il y en a d'ailleurs eu deux de la part de l'État au cours des 12 derniers mois. Visiblement, aucun problème majeur n'a été détecté sinon la chaîne de production aurait été arrêtée de suite.  

À écouter aussi

Les agents de la CCRF réalisent les mêmes contrôles que les entreprises en interne. Buitoni explique par exemple qu'il y avait 10.000 contrôles par semaine à Caudry, avant qu'elle ne soit fermée. Il n'existe toutefois aucun moyen de vérifier ce qu'affirme le fabricant. Nestlé précise tout de même qu'il existe deux sortes de contrôles : des contrôles à la production, des employés, des contrôles visuels ou organoleptiques et il existe aussi des contrôles en sortie de chaîne. Ces derniers sont réalisés par des équipes de microbiologistes qui cherchent ce type de bactéries.

L'Escherichia Coli est-elle dangereuse ?

Des contaminations avec fameuse bactérie arrivent assez fréquemment mais c'est l'ampleur de l'épidémie qui inquiète les autorités sanitaires. Cette petite bactérie se retrouve partout, même dans notre tube digestif, ce qui est assez banal. Parfois elle devient toxique, surtout quand elle vient des ruminants. On peut la retrouver dans le lait cru ou dans la viande mal cuite. 

Chaque année, 160 cas de contaminations graves sont dénombrés en moyenne sur le territoire français, accompagnés d'un ou deux décès, mais à cause d'un même produit c'est du jamais vu depuis qu'il y a une surveillance des bactéries. Depuis 25 ans, il s'agit de la pire crise Escherichia Coli en France. 

Il faut tout de même rappeler qu'on meure beaucoup moins de ce que l'on mange qu'il y a 40 ou 50 ans. Dans les années 50, il y avait 15.000 morts par an d'intoxication alimentaire. Aujourd'hui on est passé à 250 car il y a eu énormément de progrès, les contrôles et l'hygiène se sont renforcés. D'autant plus que tout le onde possède un réfrigérateur. Par contre, il existe de nouveaux risques liés à l'alimentation industrielle à cause des emballages, des additifs, des OGM, des pesticides, du plastique... Cela ne signifie pas qu'on tombe malade en les ingérant. La question est de savoir "À quelle dose ?" et "Que se passe-t-il quand on les cumule ?" Des chercheurs y voient un lien avec la hausse des cancers.

Un scandale prévisible ?

Cette usine n'a jamais eu de précédent à l'issue des contrôles mais le scandale n'a pas surpris les salariés au vu de certaines photos, datant de quelques mois, qui montraient notamment des ingrédients qui trainaient sur le sol. Au niveau de Buitoni en revanche, il y a déjà eu des précédents. La marque s'était notamment retrouvée au cœur du scandale de la viande de cheval avec les lasagnes de bœuf en 2013. En regardant ces images, il paraît étonnant que Nestlé ait autant de légèreté sur l'hygiène dans la mesure où il y a un retentissement mondial derrière. 

Certains syndicats de la répression des fraudes assurent qu'il faudrait davantage de contrôles pour limiter ces risques. Il n'y clairement pas assez de monde pour le faire et cela ne s'arrange pas avec temps, depuis une dizaine d'années plus d'un millier de postes ont été supprimés. Certains syndicalistes confient par ailleurs qu'il n'y a parfois qu'une ou deux personnes dans certains départements, qui ne pouvaient donc contrôler que quelques usines. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/