1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Série A : accusé d'être en "grève" par un quotidien italien, Adrien Rabiot ironise
2 min de lecture

Série A : accusé d'être en "grève" par un quotidien italien, Adrien Rabiot ironise

Sur Instagram, le milieu de terrain français de la Juventus a réagi avec ironie ce mercredi 13 mai à un article du quotidien italien "La Stampa" qui avait évoqué la "grève personnelle" du joueur qui n'est pas encore rentré à Turin.

Adrien Rabiot avec la Juventus Turin le 22 octobre 2019
Adrien Rabiot avec la Juventus Turin le 22 octobre 2019
Crédit : Marco Bertorello / AFP
Charles Deluermoz & AFP

"Quand tu réalises que c'était ton dernier jour de... GREVE !". Accompagné de deux emojis hilares et d'une photo de lui l'air mélancolique, le message a été posté ce mercredi 13 mai sur son compte Instagram. Un message dans lequel Adrien Rabiot réagit avec ironie à un article du quotidien italien La Stampa qui avait évoqué mardi 12 mai la "grève personnelle" du joueur qui n'est pas encore rentré à Turin.

Peu après cette première publication, le milieu de terrain français de la Juventus a posté une nouvelle image, le dessin d'une petite fiole sur laquelle est écrit "Journaux-TV-Presse, ne pas avaler". Le premier message de Rabiot, parti s'installer sur la Côte d'Azur après le début du confinement en Italie, laisse penser qu'il devrait être de retour ce mercredi à Turin, comme l'écrivent plusieurs médias français.

Depuis le 4 mai, les clubs du championnat d'Italie sont autorisés à organiser des séances d'entraînement individuel. Celles-ci sont facultatives et l'ensemble des médias sportifs italiens estiment mercredi que Rabiot n'a techniquement enfreint aucune règle. Contactée mardi par l'AFP, la Juventus n'a pas souhaité faire de commentaire. La plupart des joueurs étrangers de Série A sont désormais rentrés en Italie, comme Cristiano Ronaldo, revenu le 4 mai, ou Zlatan Ibrahimovic, retourné lundi 11 mai à Milan. À la Juventus, outre Rabiot, manque encore à l'appel Gonzalo Higuain, qui est en Argentine.

Mardi, La Stampa avait consacré un article au cas Rabiot, écrivant que le Français était "resté dans sa villa sur la Côte d'Azur sans aucune justification ni autorisation". Le quotidien affirmait également que le joueur entendait ainsi protester contre l'accord trouvé au sein du club piémontais sur une baisse des salaires afin de modérer l'impact de la pandémie de nouveau coronavirus sur ses finances. "C'est pour ça que Rabiot continue sa grève personnelle", affirmait La Stampa.

À lire aussi

Adrien Rabiot est arrivé en début de saison à la Juventus de Turin, libre à la fin de son contrat avec le Paris SG. Il a connu une saison difficile en Italie, avec beaucoup de prestations très neutres.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.