2 min de lecture Ligue des champions

Ligue des champions : 3 raisons de croire à l'exploit de l'OL face à la Juve

ÉCLAIRAGE - Un peu plus de cinq mois après son succès 1-0 à en 8e de finale aller, l'OL retrouve la Juventus de Cristiano Ronaldo pour le retour, vendredi 7 août (21h) à Turin.

Memphis Depay et Martin Terrier avec Lyon le 10 décembre 2019
Memphis Depay et Martin Terrier avec Lyon le 10 décembre 2019 Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont et Gregory Fortune

"On peut gagner la Ligue des Champions". Le millieu de terrain brésilien de l'OL Bruno Guimaraes ne manque pas d'optimisme à l'approche de la reprise de la Ligue des champions. Mais avant de songer à une victoire finale, le club de Jean-Michel Aulas doit d'abord passer une étape importante : se qualifier pour les quarts de finale, vendredi 7 août (21h) à Turin.

Sur le papier, la Juventus de Cristiano Ronaldo possède des qualités que Lyon, irrégulier et seulement 7e de Ligue 1 après l'interruption définitive de l'exercice 2019-2020, n'a pas, à commencer par la présence de la star portugaise. Ce qui ne signifie pas que la bataille est perdue d'avance.

Le club français avait d'ailleurs créé l'exploit lors du 8e de finale aller le mercredi 26 février au Groupama Stadium en s'imposant 1-0 grâce à un but de Lucas Tousart (31e minute), parti depuis au Herta Berlin. Malgré ses 63,7% de possession, ses 14 tirs et ses 10 occasions, la Juve était restée muette, la faute à un manque de précision (0 tir cadré).

1. 60,7% de chances de qualification

Cet avantage offre aux joueurs de Rudi Garcia un pourcentage théorique de chances de qualification supérieur à 50%, précisément de 60,7% (sur 1.013 précédents dans les Coupes d'Europe depuis 1970-1971). 

À lire aussi
Les joueuses lyonnaises ont remporté, en 2019, une quatrième Ligue des champions consécutive, créant un nouveau record. Ligue des champions
VIDÉO - Ligue des champions féminine : la danse de la victoire des joueuses de l'OL

Un match nul leur suffira pour se rendre au "Final 8" de Lisbonne pour y retrouver le Real Madrid ou Manchester City. Une défaite 2-1 fera aussi l'affaire.

2. Memphis est de retour

Cette fois-ci, l'OL pourra en plus compter sur la présence de son attaquant néerlandais Memphis Depay, blessé au match aller mais de retour à la compétition. Avec lui, sur un geste, tout peut basculer. 

Sur le site officiel de l'UEFA, l'ancien joueur de Manchester United a affirmé être prêt pour ce choc, ajoutant que "tout le monde pouvait être favori" dans les matchs à élimination directe de cette édition de la Ligue des Champions.

3. Une Juve moins gloutonne

Contrairement à Lyon, la Juve a repris la compétition depuis plusieurs semaines (le lundi 22 juin), la Serie A ayant été menée à son terme. Mais si les Bianconeri risquent donc d'être plus en jambe, leurs performances récentes offrent une autre lueur d'espoir aux Lyonnais.

Bien que sacrés champions d'Italie fin juillet, les hommes de Maurizio Sarri ont signé un retour mitigé avec 6 victoires en 12 matches de championnat depuis la reprise, 2 nuls et 4 défaites dont 2 lors de leurs deux dernières sorties, à Cagliari et face à l'AS Rome.

Les Turinois n'ont pas non plus été flamboyants en Coupe d'Italie : 0-0 mais qualification en demi-finale retour face au Milan AC le 12 juin, encore 0-0 et défaite aux tirs au but contre Naples en finale cinq jours plus tard. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Olympique Lyonnais Juventus Turin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants