1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ligue 1 : Lille lancé vers le titre et Lyon privé de Ligue des champions ?
5 min de lecture

Ligue 1 : Lille lancé vers le titre et Lyon privé de Ligue des champions ?

ÉCLAIRAGE - À quatre journées de la fin, le Losc semble avoir fait un pas décisif vers le titre de champion de France en renversant Lyon (2-3). Le PSG et Monaco complèteront-ils le podium ? Dans quel ordre ?

Memphis Depay au duel avec Reinildo le 25 avril 2021 à Décines-Charpieu
Memphis Depay au duel avec Reinildo le 25 avril 2021 à Décines-Charpieu
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Plus encore que le résultat, c'est le scénario du match qui place désormais Lille en grand favori pour le titre de champion de France. Mené 2-0 chez un concurrent direct, les Dogues ont trouvé la force pour renverser la rencontre et l'emporter sur le fil (2-3) à Lyon, dimanche 25 avril en clôture de la 34e journée de Ligue 1, notamment grâce à un immense Burak Yilmaz, auteur d'un doublé chirurgical et d'une passe décisive. 

Avant le coup d'envoi de ce choc et après les succès acquis dans la difficulté du PSG à Metz (1-3) et de Monaco à Angers (0-1), le classement du quatuor de tête était le suivant : Paris 1er avec 72 points, Monaco 2e avec 71 points, Lille 3e avec 70 points, Lyon 4e avec 67 points. En menant 2-0, l'OL est virtuellement passé devant le Losc à la différence de buts. Mais à la fin, Lille reprend les commandes avec 73 unités, repoussant Lyon à six longueurs.

Au-delà de la rage des Lillois puis de leur joie, deux images resteront de cette rencontre : le dépit du directeur sportif lyonnais Juninho en tribune, contrastant avec cette roulade arrière de Christophe Galtier sur la pelouse. À quatre journées de la fin de la saison, l'entraîneur lillois assume pour la première fois l'objectif désormais clair de Lille : décrocher le quatrième titre de l'histoire du club nordiste, 10 ans après le dernier, et son premier en tant que coach numéro un.

J'espère que mes joueurs rêvent autant que ce que je rêve

Christophe Galtier

"Maintenant c'est un objectif, bien évidemment, lance l'ancien technicien des Verts (54 ans). On ne peut pas se cacher. On est à quatre journées de la fin, et on est 1ers. On va devoir être performant, s'arracher sur tous les ballons, sur tous les matches qui vont arriver pour arracher des victoires et tenir jusqu'au bout. J'espère que mes joueurs rêvent autant que ce que je rêve".

À lire aussi

Il reste donc 12 points à prendre. Sur le papier, seul le déplacement à Lens (5e), lors de la 36e journée, ressemble à un piège. Nice (9e), Angers (12e) et à un degré moindre Saint-Étienne (14e) n'ont plus grand chose à jouer - les Verts ont quasiment assuré leur maintien avec 8 points d'avance sur le barragiste, Nantes (18e). 

Paris peut redouter la 3e place

Dans le même temps, le PSG doit aussi se frotter aux Lensois, qui plus est entre leurs deux confrontations avec Manchester City en demi-finale de Ligue des champions. Les Parisiens enchaîneront avec un déplacement à Rennes (7e), une demi-finale de Coupe de France à Montpellier, la réception de Reims (11e) et termineront à Brest (13e). 

Ne pas être sacré champion de France serait-il un échec pour Paris ? Certainement. Mais pas une catastrophe si le club de la capitale termine 2e, place qui offre aussi un billet direct pour la prochaine Ligue des champions. Pour les hommes de Pochettino, le danger vient surtout de Monaco. 

Le 3e du championnat de France devra en effet disputer deux tours de qualification en juillet et août pour accéder à la phase de poules de la "grande" coupe d'Europe, sauf si Manchester United remporte la Ligue Europa (demi-finale à venir contre l'AS Rome) - les Mancuniens sont par ailleurs de solides 2es du championnat d'Angleterre avec 12 points d'avance sur le 5e à cinq journées de la fin. 

Les espoirs de podium ne s'envolent pas du tout

Claude Fichaux, entraineur adjoint de l'OL

S'il s'est vu lutter pour le titre et l'une des deux premières places à la mi-temps face à Lille (il menait 2-1), l'Olympique lyonnais se contenterait sans doute de cette 3e place en dépit du marathon estival qu'elle implique, face par exemple au 3e du championnat portugais, au 2e des championnats hollandais ou turc. 

Relégué à quatre points de Monaco, les hommes de Rudi Garcia ont pris un énorme coup sur la tête, comme l'a reconnu l'entraineur adjoint Claude Fichaux. "Le résultat, il est terrible. On est arrivé dans le vestiaire avec les joueurs abattus". Pourtant, ce dernier assure que "les espoirs de podium ne s'envolent pas du tout".

Monaco-Lyon dimanche 2 mai

Pour cela, Lyon devra commencer par s'imposer dimanche prochain (21h) à Monaco, de loin la meilleure équipe cette saison à domicile (11 succès, 5 nuls, 1 seul revers face à Lens), qui reste sur cinq succès de rang en Ligue 1 et vient d'écarter... l'OL en quart de finale de Coupe de France (0-2). 

Ensuite, Lyon affrontera deux clubs à la lutte pour le maintien, Lorient (17e) et Nîmes (19e) et recevra Nice (9e). Monaco ira à Reims (11e), jouera une demi-finale de Coupe de France face aux amateurs de Rumilly-Vallières, recevra Rennes et se rendra à Lens, le club qui peut jouer un rôle capital dans cette fin de saison brûlante.

Ligue 1 : le classement

Classement : Pts J G N P bp bc dif 
1. Lille 73 34 21 10 3 57 22 35 
2. PSG 72 34 23 3 8 77 26 51 
3. Monaco 71 34 22 5 7 71 38 33 
4. Lyon 67 34 19 10 5 67 35 32 
5. Lens 56 34 15 11 8 54 46 8 
6. Marseille 55 34 15 10 9 49 42 7 
7. Rennes 54 34 15 9 10 48 36 12 
8. Montpellier 47 34 12 11 11 54 57 -3 
9. Nice 46 34 13 7 14 44 45 -1 
10. Metz 43 34 11 10 13 37 41 -4 
11. Reims 41 34 9 14 11 39 41 -2 
12. Angers 41 34 11 8 15 34 51 -17 
13. Brest 40 34 11 7 16 47 57 -10 
14. Saint-Étienne 39 34 10 9 15 39 52 -13 
15. Strasbourg 37 34 10 7 17 43 53 -10 
16. Bordeaux 36 34 10 6 18 36 52 -16 
17. Lorient 35 34 9 8 17 44 62 -18 
18. Nantes 31 34 6 13 15 35 52 -17 
19. Nîmes 31 34 8 7 19 33 62 -29 
20. Dijon 18 34 3 9 22 23 61 -38 

Les deux premiers sont qualifiés directement pour la Ligue des champions (C1), le 3e disputera le 3e tour préliminaire. 
Les 2 derniers sont relégués en Ligue 2. 
Le 18e disputera sa place en L1 lors d'un barrage en matches aller/retour avec le club de Ligue 2 sorti vainqueur des pré-barrages. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/